Dépucelé par une chinoise

Comment j’ai perdu ma virginité

Voici donc l’histoire, ça fait longtemps que je songe à la poster et cette fois je vais le faire! Ça s’est passé en 2005, il y a près de 3 ans. Un point tournant dans mon histoire!

Tout a commencé dans les environs de Pâques, alors que je sortais dans une boîte de nuit très populaire les dimanches soirs. Musique des années 80, gros écran qui joue les Simpsons ou des films classiques, gros dancefloor, etc. Mon ami et moi nous étions sur le 2e dancefloor, le « stage » où joue généralement les bands qui passent dans ce club. En dansant, j’essayais de l’aider à se détendre un peu car il était trop tendu et gêné.

Pendant ce temps, je remarques qu’une asiatique me donne des regards, une fois, deux fois, ça y est arrête d’hésiter et vas-y! J’y vais. Elle semblait avoir pris la même décision en même temps car elle est venue vers moi et m’a demandé « tu n’as pas chaud, là? » (en anglais « aren’t you hot? » vu que j’avais encore mon sweater et que je dansais et suait.) J’interprète comme si elle me disait que je suis sexy, alors je lui réponds « oui je suis chaud! » et je la prends et je me mets à danser avec elle comme un fou, elle adore, j’adore, mon érection adore et je tire un peu trop tôt, mais pas de problème LOL. J’ ai adoré.

Bien sûr, comme il arrive souvent dans les clubs, ses amies sont venues voir ce qui se passait, mais n’ont pas trop interféré.. Je prends son # tout de suite juste en cas. Heureusement, car peu de temps après elle retourne à ses amies et je la perd dans la foule (ça s’adonne plus tard que c’était l’anniversaire d’une amie ce soir-là, et que son amie n’avait jamais baisé d’homme Indien et donc elle est allée aider son amie). Mes tentatives au téléphone plus tard ont aboutit à rien, vu que nos horaires étaient vraiment incompatibles et qu’elle était inflexible. Tant pis pour elle..

Bref, pendant ce temps j’ai commencé à travailler à mon nouvel emploi, j’ai célébré mon anniversaire, puis j’ai rencontré une autre chinoise dans une autre boîte de nuit. Celle-là ELLE recherchait un homme cette soirée (et certains disent qu’une femme de chine est impossible à séduire et ne veut que l’argent? Sottises). Aussitôt que ses amies m’ont vue, elles sont disparues après l’avoir poussée vers moi.

Mon opener juste avant ça? « HEYYY!!!!!!!!! HOW ARE YOU!!!!! » avec un gros sourire aussitôt que je l’ai vue. On danse un peu, je prends son numéro, ses amies lui annoncent qu’elles ont un « couvre-feu » et rentrent chez elles, la laissant seule avec moi.

Ouep!!! Jackpot, je me dis. Mais encore inexpérimenté, je m’attarde, j’hésite, on sort de la discothèque et on parle et marche un peu, puis je la reconduis chez elle (après quelques vaines tentatives pour la ramener chez moi « pour jouer du piano »Winking. Je fixe un rendez-vous pour le milieux de la semaine, et elle accepte.

Docile, quelques jours plus tard elle répond à l’appel, je la rencontre chez elle et je la ramène chez moi. Ouep, premier rendez-vous: chez moi!

On joue du piano, on joue aux échecs, on parle, finalement je l’amène sur mon sofa et on se met à s’embrasser mmmm les choses vont bien. Encore inexpérimenté, je ne persiste pas jusqu’au bout. Je lui massais les seins et on s’embrassait. Nous fixons un autre rendez-vous quelques jours plus tard..

Pendant ce temps, à mon travail, une nouvelle fille commence à travailler. Whoaaaaaaaaaa. Le genre de fille qui me donne tout de suite une réaction intense quand je la vois (oui, une autre chinoise haha), et je pouvais voir qu’elle réagissait de la sorte aussi en me voyant.

Grande, mince, beau visage, riait à tout ce que je dis (par soumission plus que par sens d’humour — parfait), et un peu timide… Aiiieeeeee. Mon ami qui travaillait aussi à cet endroit travaillait déjà sur une Pinay (Filipinoise), merde il est une machine ce gars là. Alors je lui annonce que je veux cette nouvelle, et il me dit (grande sagesse) prends-la avant que quelqu’un d’autre le fasse!

Pas encore trop sûr comment procéder, je prends son MSN (MSN étant permis au travail) et on se parle sur MSN en travaillant. Certainement son intérêt y était, car étant timide elle pouvait me parler plus librement, et elle le faisait. Elle semblait vraiment intéressée.

Mais je continues quand même avec la chinoise #2, celle de la discothèque.. Je la rencontre encore. Encore, bonne session passionnée d’embrassements et de massages, mais rien de plus. Elle couche chez moi et je tente sans cesse de progresser plus loin (je n’ai presque pas dormi), mais ça n’arrive nulle part. Elle me révèle enfin qu’elle est pucelle, et moi je lui dis que je le suis aussi. Elle me dit qu’elle veut être ma copine et qu’elle VEUT perdre sa virginité. Tant mieux! Alors je lui demande comment elle saura qu’elle est prête, mais elle n’est pas certaine.

Je continue quand même à progresser, ma main rencontre son clitoris.. AIIEE! Elle crie, douleur. Là j’ai déjà joué avec le vagin d’autres femmes avant celle-là (2 autres, en fait, ma première expérience lors du nouvel an 2004, mon wing et moi avons ramené une fille chez elle et fait un genre de threesome, quoique j’ai perdu mon érection et donc jamais pénétré. Une autre fois avec une européenne, encore même chose petit problème d’érection et puis elle a paniqué et ça n’a jamais progressé plus loin), alors je sais assez bien OÙ aller, donc je ne suis pas trop certain pourquoi c’était douloureux.

J’arrête un peu et je décide d’essayer une autre fois.

La 3e fois arrive. Même scénario, on s’amuse bien (vraiment compatibles, nos personnalités!), et puis dans le lit encore, je recommence à progresser, jusqu’à ce qu’elle m’arrête, me repousse et me dise « I don’t think so!! » (n’y pense pas!).
ARGH!

Je m’endors. Le lendemain je la reconduis à l’arrêt d’autobus (plutôt que chez elle), et mentalement je prends la décision de ne plus jamais la revoir. Quelques jours passent, je ne l’appellent pas, tandis que je me demande quelle devrait être la prochaine étape.. Il y a cette fille au bureau, mais comment la ramener quelque part EN DEHORS du bureau? Elle est gênée, je ne pouvais pas juste lui demander en avant de tout le monde, et puis par MSN c’est idiot..

Mais une chose à la fois. Chinoise #2 me rappelle, et je ne réponds pas. Je la rappelle un peu plus tard et je lui dis que c’est finit, nous ne sommes pas compatibles. Un peu de remords, mais il disparaît quand je repense à son manque de respect envers moi « n’y pense même pas! ». Mon désir pour perdre ma virginité était beaucoup plus grand, et c’était donc vrai que nous n’étions pas compatibles!

Cette même journée (un vendredi de mai, je crois), la chance me sourit.

Avant de quitter le travail, je décide tant pis, je demande à Chinoise #3 de me rencontrer cette fin de semaine. Mais elle avait déjà quitté le bureau!

Je quitte moi aussi, je monte dans ma voiture, je me mets à conduire… Et qui vois-je en train de marcher vers l’arrêt d’autobus? CHINOISE #3!!!!!! Mon coeur battait sûrement, mais je l’ignore. J’approche ma voiture d’elle, je baisse la fenêtre comme dans les vieux films des années 60 et je lui demande « je peux te reconduire quelque part? »

Le genre de méthode à ne pas employer avec une inconnue hahaha. Mais elle a accepté, et je la reconduis au centre commercial.

Enfin nous avons la chance de parler normalement, et je l’invite à sortir ce weekend, elle me donne son numéro.

Je l’appelle samedi. Elle accepte de venir avec moi et mes amis, et elle me dit aussi qu’elle n’a jamais sorti en boîte de nuit (ça semble assez typique des chinoises, les parents les protègent beaucoup et leur empêchent de sortir – raison pourquoi il y en a tant qui viennent dans les pays occidentaux&hellipWinking

PREMIÈRE SORTIE:



Boîte de nuit, avec 2 de mes wingmen. Je la ramasse à un arrêt d’autobus et on s’en va à la boîte, elle rencontre mes amis mais reste proche de moi. On parle un peu, je lui parle d’un rêve intense que j’avais déjà eu, puis je m’excuse je vais aux toilettes.
Selon mes amis, elles s’est mise à paniquer quand les employés de la boîte ont annoncé qu’ils fermaient le patio extérieur et que tout le monde devait se déplacer.. Elle s’est mise à me rechercher.

Tant mieux elle m’a trouvée à la sortie des toilettes. On danse, on parle, elle ignore beaucoup mes amis. Peu de temps après je décide de m’en aller, et je lui dis que je vais la reconduire chez elle. Dans l’auto, on se tient la main, mais je n’ai pas progressé plus puisque j’étais trop concentré à retrouver la route pour la ramener chez elle (elle ne connaissait pas le chemin!! Et il n’y avait plus d’autobus à cette heure).

Haha finalement je retrouve sa maison, petits bisous sur la joue et au-revoir.

DEUXIÈME SORTIE:


Je l’appelle encore et je propose une sortie au centre commercial, au milieu de la semaine. On se rencontre, on se tient encore la main, et je lui fais visiter un petit jardin, elle rencontre un autre ami qui me visitait (il venait de Toronto) puis on écoute un peu de musique jazz. Ennuyant LOL.

Donc je la ramène vers le jardin, et alors que l’on regarde le trafic défiler sous nous (le jardin est au top du centre commercial, et on peut voir les rues en bas), on se met à se parler beaucoup plus intimement, en se rapprochant.. Elle me fait dos, mais je la serre contre moi, très très très sensuel. On se parle de nos relations passées, elle est excitée quand je lui dis que ma copine précédente était chinoise (en fait, c’était chinoise #2, ça n’a duré que 2 semaines haha), et puis elle semble vraiment vouloir se rapprocher de moi. Je lui dis comment c’est bien de faire des nouvelles expériences (elle disait qu’elle était venue ici pour faire des nouvelles expériences

ET qu’elle n’avait jamais eu de copain qui n’était pas chinois).

Moi je veux l’embrasser, mais difficile quand elle me fait dos. Je la déplace donc vers un autre endroit dans le jardin, elle me fait face. Si je me souviens bien, je lui tenais les hanches (mmmm) et elle me frottait les bras pensivement, et on se regardait dans les yeux. Encore inexpérimenté, je ne fonce pas comme j’aurais dû faire, et je dis « mmmm c’est bien ça ». Elle recule immédiatement et arrête de me toucher. Merde! LOL. Elle dit ensuite qu’elle devrait rentrer, étudier, et dormir (c’est vrai).. ehh…. Enfin je la ramène chez elle et je retourne chez moi, un peu déçu.

Je monte sur le chat de mASF et j’en parle à Gunwitch. Au milieux de l’histoire de cette 2e sortie, il m’interrompt et me dit: « Hé là, j’espère que tu m’as fait une farce en me disant que ça n’a pas bien tourné, car jusqu’à date on dirait un LR!!! Tu l’as sûrement baisée! »

Whoa. Mon esprit tourbillonne en lisant celà, ça me change la perspective complètement. Moi qui croyait ne pas avoir réussi, j’étais en fait sur la voie du succès.

TROISIÈME « SORTIE »


Encouragé par ces propos, je la rappelle deux jours après et je lui propose de venir chez moi pour jouer du piano. Elle accepte (OUAIS!). Je vais la chercher à l’arrêt d’autobus, on rentre chez moi.. Là malheureusement les détails sont flous car je ne les ai pas pris en note (les détails précédents étaient tous notés quelque part sur mon ordi). Même chose, on joue du piano, et je lui fais jouer le jeu qu’à chaque fois qu’elle aime ce que je joue, elle doit me donner une bise sur la joue.

Bientôt on s’embrasse passionnément. Puis on arrive sur le sofa (j’ai hâte de revoir ce sofa lorsque je retournerai au Canada… Tant de bons souvenirs y sont.. empreints
). Je continue. Elle portait l’une de ces robes en 1 pièce vraiment sexy.. Je peux lui toucher les cuisses.. Je lui masse les seins.. Bientôt la robe n’est plus là, nous haletons tous les deux, elle gémit avec plaisir…

Résistance de dernière minute!! « je suis fatiguée… »

Je m’en fous LOL. Je continue.

Son « je suis fatigué » devient bientôt « wow tu as beaucoup d’énergie »… Les sous-vêtement s’enlèvent finalement, et je lui joue dans le vagin.. Encore plus de gémissements, même des cris.. C’est dans le sac, je me dis! Mais là elle commence à paniquer tandis que je cherche mon condom caché sous le sofa et que je tente de le mettre.

« Je ne sais pas qu’est-ce qui se passe… Je paniques! » elle dit. Moi je perds mon érection merde!

Je m’assois avec elle sur le sofa, encore tous nus tous les deux, et je la rassure. Je ne me souviens pas trop des propos, mais elle disait que c’était une expérience toute nouvelle pour elle, qu’elle n’y était jamais allé aussi vite, que les gars chinois prennent des mois avant d’en arriver ici (yuck), et que je suis blanc, on ne se comprend pas trop (elle ne connaissait pas l’anglais si bien que ça), etc.

Je la rassure de manière calme, et positive, en disant que cette expérience était vraiment excitante, que je suis quelqu’un de calme et de patient et qu’on se comprend déjà si bien malgré les différences culturelles et de langages, c’est incroyable, moi je veux voir jusqu’où ça peut aller, etc.

Mais l’atmosphère sensuelle est disparue. Tant pis, on s’y reprend la prochaine fois! Quand même, j’y suis allé très loin déjà!

QUATRIÈME « SORTIE »


Je la rappelle quelques jours plus tard et je l’invite chez moi. Aucune hésitation, elle vient. Aussitôt, mode sexuel immédiat on s’embrasse, les vêtements tombent, le sofa puis le lit…

Je mets le condom.

Problème d’érection MERDE ENCORE!!!

J’essaie j’essaie j’essaie.. Et puis merde j’abandonne lol, jai perdu le condom ET mon érection, alors je continue simplement à l’embrasser puis lui masser les seins, elle semblait être aux anges elle ne se rend compte de rien.

Quand soudainement, vu que j’ai arrêté de me stresser sur mon érection et que je me mettais plutôt à l’aise avec toutes ces nouvelles sensations ( <—— conseils IMPORTANTS pour n’importe qui a des problèmes et est encore vierge.. RELAXEZ!)
Quand soudainement.. Mon érection revient EN FORCE! Sans même avoir le temps de réagir, je me mets à gicler hahah sans même l’avoir pénétrée, puis encore sans même réagir je la pénètre. Sans condom.

VICTOIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Après le fait par contre, je me rends compte – oops, pas de condom. Je lui demande si elle est sur la pilule, NOPE! Merde LOL. Elle ne sait même pas c’est quoi la « morning after pill », alors à 2h du matin on essaie de trouver une pharmacie encore ouverte, mais rien.

Je la ramène chez elle, en la rassurant que je vais l’aider à s’occuper de ça.

CINQUIÈME SORTIE


Le lendemain, jour de travail pour elle, mais pas pour moi. Je vais la chercher au travail une fois qu’elle finit, et nous trouvons un centre médical, ils nous disent qu’ils ne peuvent pas lui donner la pilule sauf si elle n’est pas enceinte. Alors il faut aller à un autre centre et lui faire faire une prise de sang, et détail qu’elle avait oublié: j’exige d’avoir les résultats en 24 heures ou moins. Elle panique et me remercie d’être là pour me souvenir du détail.

En bref, elle n’était pas enceinte (duh, mais au moins elle avait la présence d’esprit pour savoir que ça n’aurait pas pu être MON bébé et que donc ce n’était pas mon problème si elle était déjà enceinte). Elle obtient la pilule, puis je la revois quelques jours plus tard, elle m’annonce que tout va bien, elle se sent plus allumée que d’habitude, et puis elle va consulter son médecin pour obtenir des contraceptifs.. Ouf!
Ce fut le début d’une belle relation.. Personne au travail (sauf mon ami) ne savait que l’on était ensemble et que chaque 2-4 soirs on se rencontrait pour du bon sexe et parler de nos collègues HAH!. C’était en tout une bonne expérience, 10 mois dans cette relation avec une fille vraiment SEXY qui ne voulait que le sexe!!!

Et le tout a finit quand elle m’a lâché sans explication. Mon médecin m’a donné les explications lorsqu’il a découvert que j’avais attrapé la Chlamydia… hahahah!

Tant pis, c’était une merveilleuse expérience!

0 Comments