Déprogrammation des conditionnements sociaux

Maintenant que vous réalisez comment le conditionnement social peut importuner votre vie intime, explorons quelques-uns des conditionnements les plus communs, que vous reconnaîtrez peut-être en vous-même.

La plupart des livres concernants la séduction sont une compilation de “faites ceci” et “ne faites pas cela”, compilation tirée des mêmes sources d’influences négatives déjà mentionnées, auxquelles vous ne voulez pas écouter.
Ce qui fonctionne vraiment c’est d’avoir vos processus internes en bon ordre. Tout action que vous entreprenez, tout état d’esprit dans lequel vous entrez et que vous projetez, toutes vos interactions et toutes les dynamiques que vous introduisez entre vous et une femme sont le résultat de ces processus internes. Il n’y a aucune manière de faire semblant. Aucun masque n’est éternel, et lorsque démasqué, vous allez laisser derrière vous une femme dans un état totalement opposé à celui que vous désiriez.

Il faut d’abord penser de la bonne manière. Pourquoi apprendre multitude de trucs et de techniques lorsqu’on peut apprendre à être soi-même tout en ayant du succès?
Voici donc une liste de quelques conditionnements qui peuvent vous causer du tort:

Conditionnement 1:


“Les femmes n’aiment pas le sexe, elles veulent seulement la richesse, le statut social, être belles, etc.”

Un tel mode de pensée est une véritable tragédie. La PREMIÈRE chose à comprendre est que les femmes ADORENT le sexe. Bien que nous sommes différents sur le plan biologique, les impulsions et l’appétit sexuel sont aussi importants chez l’homme que chez la femme.

Remarquons aussi un autre détail important: vous n’aurez pas uniquement à combattre votre conditionnement social, mais celui des femmes aussi. Car les femmes n’ont pas l’habitude d’admettre ouvertement qu’elles adorent le sexe (quoique cela change lentement depuis quelques années). Elles sont conditionnées à croire que le sexe doit être réservé pour quelqu’un qu’elles “connaissent bien et depuis longtemps”, avec qui elles ressentent “une connexion profonde”. Cet équilibre entre son attraction envers vous et son conditionnement contre le sexe constitue le noyau de “La Drague”, des dynamiques entre hommes et femmes. N’ayez crainte, je vous montrerai comment y parvenir!

La plus grande peur chez les femmes par rapport aux hommes est d’être perçue comme une “salope facile”, qui saute sur n’importe qui.

La vérité est que les femmes aiment le sexe plus que les hommes. Les études et statistiques démontrent autrement seulement parce que les femmes sont conditionnées à mentir, même lorsque ces sondages sont anonymes! C’est comme une mentalité de groupe [troupeau?] faisant en sorte que les femmes mentent dans un but commun. En autres mots, elles ne mentent pas avec l’intention de nous tromper, mais plutôt elles pensent qu’elles n’aiment pas le sexe, alors qu’elles ressentent que le sexe est au coeur de leur vie.

Lorsque nous, en tant qu’hommes, somme rabaissés, nous tentons de nous racheter avec divers “paiements” en échange du “cadeau” des femmes, le sexe. Nous les complimentons et les supportons ardemment. Non, ce n’est pas une conspiration globale, c’est un fait si on regarde au-delà du monde de la télé, au-delà de ce que les femmes disent, et que nous regardons ce qui se passe vraiment dans le monde autour de soi.

FAIT: 99.99% des femmes attrayantes ont des relations sexuelles régulièrement, tout en racontant qu’elles n’aiment pas le sexe et que les hommes ne sont pas importants pour elles! Attardez-vous quelques instants sur ce fait, et demandez vous pourquoi elles agiraient ainsi si ce qu’elles disent est vrai.

FAIT: dans toute l’histoire de l’humanité, les femmes n’ont quasiment rien inventé, ou mené de révolutions, ou eu beaucoup de passe-temps variés qui n’ont pas rapport à la culture pop.
Elles se concentrent plutôt sur le maquillage, les coupes de cheveux à la mode, les vêtements à la mode, l’exercice et les régimes, tout pour être plus attrayantes aux hommes, les télé-romans, les relations.

Combien d’hommes sont reconnus comme inventeurs, leaders, innovateurs, comparé au nombre de femmes reconnues pour les mêmes faits? Arts martiaux, affaires, politique. Le nombre d’homme dépasse largement le nombre de femmes dans n’importe quel domaine qui n’est pas relié au sexe d’une manière quelconque, en dehors de certains domaines neutres. Dans tous les domaines ou la volonté est de mise, nous retrouvons plus d’hommes que de femmes. Ce ne sont pas les hommes qui pensent avec leur génitaux, mais bien les femmes!

Rendus ici, je peux imaginer des femmes pouvant lire ce manuel s’enrager à ces propos misogynes, qui pensent que j’ignore de quoi je parle, que je les insultes. Et cela ne servirait qu’à prouver mes propos: elles se voient, d’abord et avant tout, comme des FEMMES. Leur identité est “une femme”. Celles qui ont une passion dans la vie s’identifient d’abord à leur passion, tout comme un homme est d’abord un comédien, un soldat, un scientifique, etc.

Les femmes qui ont une identité en dehors de leur sexe ne s’offensent pas aussi facilement lorsque quelqu’un parle des “femmes”, tout comme les hommes ne s’enragent pas lorsqu’on parle des hommes, car ils ont habituellement une identité en dehors de leur sexe.

Alors comprenez que les femmes ont une peur bleue d’être perçues comme une manique sexuelle, qui non seulement adore le sexe, mais qui le désire ardemment, qui en a besoin pour survivre, pour son identité. Révéler ceci trop souvent revient à briser un pacte du silence entre les femmes.
Repensez à vos années de collège, d’école secondaire, ou peut-être un emploi à un endroit où il y avait beaucoup d’employés. Peut-être y avait-il cette belle femme, peut-être même extrêmement attrayante, intelligente, amusante, sincère même. Elle aurait pu facilement se mêler aux autres, mais parce qu’elle avait couché avec trop de gars dans ce réseau social, peut-être même le copain de la fille leader, son statut social fut rabaissé, car elle a permis à ses désirs sexuels d’outrepasser ce code social.

Il est certain que les femmes ont PEUR que cela leur arrive. Pas simplement une peur, mais une véritable phobie. Certaines femmes vont jusqu’à réprimer leur sexualité de peur que non seulement les autres femmes les traitent de salope, mais aussi les hommes, et qu’ils ne la désirent plus! Tout comme plusieurs hommes répriment leur sexualité de peur d’apparaître désespérés ou dépendants, ou d’offenser les “conditionnements anti-sexe”.

OUF!!!!!! Quelle situation! Ne vous inquiétez pas, je vous montrerai comment contourner tout ça!
Souvenez vous par contre que les femmes en bonne santé physique aiment le sexe autant ou même plus que les hommes. Elles sont seulement conditionnées contre le sexe contre la promiscuité, contre agir en premier, et pour dire qu’elles n’aiment pas le sexe.

Conditionnement 2:


“Les femmes n’aiment que les jerks” “Les gars gentils finissent en dernier” “Il faut mal traiter les femmes pour qu’elles vous aiment”

Aïe, comme j’ai déjà dit, de tels propos sont des foutaises! On peut dire que ces propos servent seulement à excuser une vie intime insatisfaisante.

Mais ce n’est que perception, une extension du premier conditionnement. Plusieurs hommes qui croient que les femmes détestent le sexe vont donc réprimer leurs propres désirs afin d’apaiser les femmes.

Nous voici donc dans un cycle vicieux:

“Eh bien je n’ai pas insisté sur le sexe, je n’étais pas désespéré, elle ne voulait quand même pas coucher avec moi, et elle ne me paie même plus attention! Je suppose que les femmes n’aiment pas le sexe..”

STOP! Abandonnez de telles pensées IMMÉDIATEMENT! Allez… N’attendez pas! Pouf, parties, ces sornettes!

Bon, alors lisez bien ce qui suit: ces foutaises sont toutes basées sur le plan VERBAL. Ce qui est DIT. Absolument rien de ce que vous faites ou ressentez ne peut être “jerk” ou “désespéré” mis à part:
  • rammer votre pelvis dans le sien dès votre première rencontre (jerk)

  • lui donner une tape sur les fesses alors qu’elle passe près de vous (sexiste)

  • lui coller dessus comme une mouche dès ses premiers signes d’intérêt (désespéréWinking

  • saliver et la toucher partout (désespéréWinking

  • la forcer physiquement à être intime avec vous (“pushy&rdquoWinking

  • rire d’elle lorsqu’elle éprouve de fortes émotions (bâtard insensible)


Tout cela est bien évident. Autre que ces actions, la seule manière d’être vu comme un jerk ou un homme désespéré est verbalement.

  • “Arrête de me parler de ton foutu petit frère malade, ça me rend malade d’en entendre parler!”

  • “On vient de se rencontrer, mais ça fait si longtemps qu’une femme s’est intéressé en moi, SVP couche avec moi ce soir!”


En autres mots, n’hésitez pas à ressentir ce que vous ressentez. Ressentez votre désir pour elle, ne le rabattez pas de peur qu’elle vous juge. Vous serez jugé sur vos actions et vos paroles (patience, nous y arriverons!) – les femmes ne peuvent pas lire les esprits, et même si elles le pouvaient, un désir réprimé ne serait certes pas attrayant!

Cela nous mène au prochain mauvais conditionnement.

Conditionnement 3:


“Les femmes aiment les homosexuels”

Ou certaines femmes qui racontent “Tous les bons gars sont gais”

Oui, elles les trouvent adorables. Vous vous souvenez du premier conditionnement? Par le même code, les femmes doivent évidemment dire qu’elles aiment des hommes qui n’essaieront pas de coucher avec elles. Elles sortent avec eux, leur donnent des câlins, même des petites bises. Elles dansent avec eux, et elles reviennent des boîtes de nuits avec eux. Si cela vous semble un meilleur parti que votre présente situation, souvenez-vous: ils ne couchent pas avec ces femmes, vu qu’ils sont gais! Mettons à part les hommes bisexuels qui ont les mêmes problèmes que nous, les femmes aiment les gais MAIS elles n’ont pas de relation sexuelle avec eux, pour des raisons évidentes.

Encore, cela nous mène au prochain point.

Conditionnement 4:


“Nous voulons ce que nous ne pouvons pas avoir”

“Les femmes désirent les hommes qui ne leur donnent pas d’attention”

Ouf, voilà des propos truffés de mauvaise estime de soi, un école de pensée du genre “je ne ferais pas partie d’un club qui m’accepterait comme un des leurs”. La majorité des humains aiment bien quand une bonne chose arrive dans leur vie.

Parfois ce conditionnement devient une manière de percevoir le monde, ce qui est bien pire! Par exemple, il vous est peut-être déjà arrivé d’avoir une conversation avec une femme sans montrer que vous la désiriez, tout semblait aller bien. Plus tard lorsque vous avez essayé d’être un peu plus intime, elle vous a dit que vous étiez seulement amis, ou qu’elle “doit se lever tôt demain matin” – en autres mots, elle vous rejetait en essayant de ne pas vous faire de la peine.

La vérité est qu’elle n’était pas attirée à vos actions non-sexuelles. Elle était plutôt polie envers quelqu’un qu’on lui a présenté ou qui a commencé à lui parler. Eh oui, cela arrive en effet dans la vie de tous les jours! Puis quand vient le temps de passer à l’action, vous brisez ce précédent en essayant d’introduire une dynamique différente à l’interaction.

Oh oui, vous pouvez prolonger la souffrance en prenant son numéro, fixant un rendez-vous, etc., mais si elle ne vous vois pas comme un être sexuel, tout cela n’est que perte de temps.

Vous avez déjà fait ça, vous avec vu quelqu’un faire ça, et ça a marché? Dites vous que cette relation aurait pu se développer beaucoup plus rapidement sans passer par tous ces tracas de rendez-vous après rendez-vous, vu que leur attraction mutuelle était si grande. La chance, quoi.

Rappelez-vous que nous voulons dépendre sur nos habiletés, pas sur la chance!
Alors ne cachez jamais vos désirs pour vous faire accepter, ne feignez jamais de n’avoir aucun intérêt en elle afin d’apaiser son conditionnement contre le sexe; cela ne vas que vous faire perdre du temps.

Conditionnement 5:


“La première chose que les femmes disent aimer dans un homme, c’est qu’il soit drôle!”

“Les femmes adorent mon sens de l’humour”

“Wow, Robert drague souvent, ça doit être parce qu’il fait toujours rire les femmes”


C’est un scénario commun: une femme rit constamment aux farces d’un homme et finit par coucher avec lui. D’un accord commun, tous les hommes qui ont été témoin de ce fait se disent “elle doit aimer un gars avec un sens de l’humour”, et dans leur prochaine sortie, ils divertissent les femmes, dans l’espoir qu’elles vont tellement aimer ce divertissement qu’elles sauteront dans le lit avec eux. Cela n’arrivera pas, à moins qu’une femme soit déjà VRAIMENT attirée envers un homme d’une autre manière. Notre but est de travailler avec ce que nous avons (apparence, personnalitéWinking pour obtenir le sexe plus aisément que d’autres personnes, pas de divertir les femmes, pas de créer un rapport non-sexuel avec elles.

Vous voyez, il y a d’innombrables manières de créer un rapport entre vous et une femme et ensuite de coucher avec elle si elle est attirée à votre apparence, richesse ou statut social en premier lieu. Si vous avez seulement un rapport avec elle et rien d’autre, oui elle va vous trouver chouette, mais rien de plus.

Lorsqu’on demande a une femme, “qu’aimez vous chez un homme?”, elle ne va certainement pas s’exclamer “un bel homme et du sexe incroyable!!!!!”, sinon elle sera traitée de salope. Alors elle marmonne une réponse commune et acceptable: “un sens de l’humour”. Eh bien ce n’est pas si loin de la vérité, elle aime bien un homme qui a un sens de l’humour. Le hic, voyez-vous, c’est qu’elle ne couche pas avec lui, à moins qu’il soit attrayant en plus d’être drôles.

En passant, lorsqu’une femme dit qu’elle aime un homme confiant, c’est le plus proche qu’elle puisse être de dire “j’aime un homme qui sait que j’adore le sexe, et qui créé l’opportunité agressivement pour que le sexe se produise”. Nous aborderons le sujet de la confiance un peu plus tard.

Il ne faut pas se méprendre, un sens de l’humour n’est pas mauvais, il n’est tout simplement pas une motivation sexuelle. Beaucoup de comédiens professionnels le sont devenu car c’est la manière qu’ils ont découvert, au fil de leur vie, pour être acceptés par les autres malgré leur apparence physique en-dessous de la moyenne. Oui il font rire l’auditoire, mais rentrent chez eux seuls après leur show. Et cela ne fait que renforcer la notion que les “gars gentils finissent en dernier”.

Conditionnement 6:


“Un homme doit être unique pour que les femmes le trouve chouette”

Rien de mal à être unique, loin de là, mais encore ce désir d’être “chouette”, de se faire aimer. Les femmes ne se disent pas “wow, cet homme de 200 kilos plein de sueurs vient d’atterrir sur la lune, et il peut léviter en plus, je veux coucher avec lui!!!” Tellement d’hommes tentent éperdument d’être uniques et différents qu’ils oublient d’être d’abord un homme viril et naturel.

Demandez à quelconque femme, et si elle est honnête, elle vous dira probablement qu’elle a déjà couché avec un homme qui était un peu plate, qu’elle n’aimait pas vraiment. En fait, tout ce qu’il avait en sa faveur était un peu d’attrait physique, il était disponible, et il n’a pas attendu qu’elle agisse en premier – en autres mots, il a essayé de coucher avec elle.

Conditionnement 7:


“Je devrais être plus actif sexuellement”

“Mes amis pensent probablement que je suis moche parce que ça fait si longtemps que j’ai couché avec une femme”

“Cette femme m’attire, mais je ne crois pas que mon entourage approuverait de son apparence”

FOUTAISES! F-O-U-T-A-I-S-E-S!

Votre appétit sexuel est le vôtre, et le vôtre seulement. Ce qui compte c’est VOTRE satisfaction. Si vous n’avez aucune envie ce soir, tant pis! Faites quelque-chose d’autre, vous ne devriez pas essayer de draguer juste pour augmenter l’estime de vos amis envers vous. Ça suffit, l’ego!
Non, je n’essaie pas de vous dire de coucher avec des femmes obèses ou sans-abris, tout simplement ceci: si une femme est a votre goût, allez-y! Cessez de vous inquiéter de ce que les autres vont penser, à moins que ce soit des vraies inquiétudes du genre “depuis que tu l’as rencontrée, tu consommes de l’héroïne 10 fois par jour”. Autrement, ignorez vos amis – c’est votre vie intime, votre satisfaction, en jeu ici, pas la leur. De toute manière, beaucoup de gens vont tenter de vous rabaisser en disant que les femmes avec qui vous couchez sont laides, et que les leurs sont plus belles, alors ignorez ça.

Si vous pensez que vous devriez être un tombeur de femmes, que vous devriez avoir une nouvelle fille à chaque mois, que vous devriez avoir une copine, n’importe quoi qui voudrait dicter votre valeur en tant que personne selon votre vie intime, arrêtez maintenant! Ce sont vos désirs qui sont importants, pas le reste.

Le point à retenir est le suivant: beaucoup d’hommes semblent être menés par l’inquiétude de ce que les autres personnes pensent d’eux. Beaucoup de gars ont entendu parler de moi et sont venus me rencontrer. La plupart d’entre eux en fait ne voulaient qu’une copine, peut-être coucher avec une nouvelle femme de temps en temps, mais invariablement ils m’approchaient ainsi: “je veux coucher avec une nouvelle fille toutes les semaines!”. Peu d’hommes ont en fait un tel désir, peut-être 1 sur 200. Et même là, un tel rythme est difficile à maintenir pour longtemps. C’était leur ego qui parlait, pas leur vrai désir.

Alors prenez le temps de vous demander ce que vous voulez vraiment!

Conditionnement 8:


“Un homme doit avoir beaucoup d’argent à dépenser sur les femmes”

“On doit cajoler une femme longtemps avant de coucher avec elle”


Encore plus de foutaises. Je n’achète pas de repas somptueux, de fleurs, des breuvages avec des petits parapluies. Je ne leur achète pas des voitures, je ne l’offrirais pas même si je pouvais me le permettre! Après tout, je sais qu’elles aiment le sexe, et que c’est ce qu’elle veulent vraiment. Je n’ai pas besoin d’acheter le sexe de quelconque manière.

L’homme avec la femme trompeuse, il adorait, dans les bars, envoyer à des femmes des breuvages avec son numéro inscrit dans un essuie-mains enrobé autour du verre. Vous savez combien de femmes l’ont rappelé au cours de ces années?

AUCUNE!

Le même homme (et en fait, la majorité des hommes), quand je l’ai pris sous mon égide et qu’il a commencé à approcher des femmes, commençait toujours son approche en comblant la femme de compliments sur sa beauté.

La flatterie, c’est chouette, mais ça ne vous mène pas loin, ici. Tout le monde aime se faire complimenter, mais ça ne veut pas dire qu’ils seront ouverts à vos avances. Alors si vous ne faites rien pour amplifier l’attraction d’une femme, tous ces cadeaux, ces breuvages, ces compliments seront gaspillés.

Pire, ces actions peuvent avoir l’effet contraire, car la femme en question pourrait commencer à croire que vous essayer d’acheter ses faveurs ainsi parce que vous n’avez en fait rien de valable à lui offrir, en tant qu’homme ou sur le plan sexuel. Pire encore, elle pourrait bien accepter votre offre de lui acheter à dîner, vu qu’elle n’a rien de mieux à faire, même si elle n’est pas du tout attirée envers vous! Ce n’est pas tout le monde qui est honnête et honorable en ce monde…

Conditionnement 9:


“Toutes les femmes que je désirent ne veulent rien savoir de moi”

“Les femmes vraiment belles sont snob”

“Les femmes vraiment belles ont déjà un copain”

L’obsession avec l’apparence physique. Beaucoup de gars en sont atteint, et cela leur cause trop de problèmes. L’apparence et l’attraction sont un facteur biologique – chacun a son propre goût. 9 fois sur 10, quand vous trouvez une femme qui est exactement votre type, vous serez son type aussi.
Si vous ne me croyez pas, essayez cette expérience: approchez 10 femmes; 5 d’entre elles seront d’apparence moyenne, et les 5 autres seront votre type. Les résultats vont vous surprendre!
Il y a tout simplement quelque-chose de biologique ou génétique qui fait en sorte que les gens qui s’attirent vont finir ensemble, dans la plupart des cas. Cela nous fait désirer le sexe plus, ce qui est bon pour la survie de l’espèce. Ça a du sens, tant que nous prenons en considération ce qui constitue le type de chaque personne, plutôt que la définition de la beauté qui nous est bombardée constamment par les médias, ou ceux qui croient qu’une femme attrayante pour une personne doit l’être pour TOUS les hommes.

Vous ne me croyez pas? Regardez la télé ce soir avec un ami qui a une apparence différente de la vôtre, et amusez-vous à graduer les femmes que vous y voyez. Vous verrez que certaines de vos 10 seront ses 7, et vice-versa.

Donc, les goût varient, et une bonne manière de coucher avec des femmes qui sont à votre goût est d’essayer de coucher avec des femmes qui sont à votre goût. Ce qui est intéressant, c’est que les femmes à votre goût répondront mieux à vos avance que les femmes “plus faciles” qui sont moins attrayantes à vos yeux.

Il y a deux problèmes différents que ce conditionnement peut causer. Un, les hommes qui ont peur d’approcher les femmes qu’ils désirent car ils croient que tous les hommes désire ces même femmes et qu’ils ne peuvent pas faire compétition. Deux, il y a ces hommes qui pensent que si la femme n’a pas l’air acceptable aux yeux de tout le monde, elle est “facile” ou “moyenne”, et donc indésirable.

Alors laissez tomber l’ego, arrêtez de mettre les femmes attrayantes sur un piédestal, et foncez vers celles que vous désirez!

Voilà donc neuf conditionnements communs chez beaucoup d’hommes. Vous pouvez sûrement en reconnaître quelques-uns en vous. N’ayez crainte, nous en verrons plus tout au long de cette leçon.

Article original.

0 Comments

Les 3 éléments les plus importants en séduction

En regardant mes expériences du passé et analysant tous mes succès, j’ai finalement remarqué qu’un patron commun en émergeait.Ce qui suit n’est pas de la physique nucléaire, mais essayez tout de même d’analyser ces choses pour voir où vous pouvez améliorer votre situation.

EDA: Effort, Disponibilité, Attirance. Sans ces 3 éléments en place, vous n’aurez pas satisfaction dans votre vie intime.

  1. Disponibilité: le plus évident, vous devez rencontrer des filles d’une manière ou d’une autre. Réseau social, « speed dating », rencontres online, groupes, activités, approches, approches sur invitation (AI), etc., afin de coucher avec des femmes vous devez avoir des femmes a votre disposition! Plus vous en rencontrez, plus de filles vont vous trouver à leur goût. Moi-même je sélectionne des filles qui sont seules, qui ne se déplacent pas, ne sont pas couvertes de vêtements, et 90% du temps je le fais le jour dans un magasin ou sur la rue.

  2. Attirance: être attrayant, un look acceptable socialement, un bon corps, un style qui vous fait paraître riche, un bon parfum, une ceinture, des souliers ou bottes, une coupe de cheveux à la mode, etc, tous des petits détails qui forment un tout lorsque vous vous présentez à elle. Qu’importe la méthode. Elles ne peuvent pas vous donner cette première impression. Oui, si vous dites les bonnes choses, vous pouvez y arriver sur un certain pourcentage de filles, ce qui revient à la Disponibilité, que vous allez rencontrer plus de filles qui vous trouvent à leur goût dès le premier regard si vous en rencontrez plus. Les méthodes ne sont que des manières spécifiques de manipuler certaines situations à votre avantage.

  3. Effort: faites un EFFORT!!!! Vous voyez, vous pouvez être un homme super attirant, rencontrer 100 femmes par jour, et oui vous allez coucher avec quelques femmes par-ci par-là, mais ce n’est qu’un dixième de ce que vous pourriez accomplir en étant plus agressif (agressif dans le sens de faire un vrai effort, pas de la violence!). Ne dépendez pas sur les autres pour faire ce que vous voulez faire. Entamez une approche, prenez charge de l’interaction, allez-y! N’attendez pas que les filles fassent l’effort à votre place pour aller jusqu’au lit. Moi-même je préfère un état sexuel amplifié pour me motiver à me rendre disponible (me forcer à approcher) et pour l’agressivité (je désire la femme, alors je fonce!).


Si vous connaissez le modèle FMAC (Find Meet Attract Close) de Mystery, vous direz peut-être que EDA c’est FMAC sans le F!! Eh bien vous avez raison! Mystery avait raison lorsqu’il a présenté son modèle FMAC. F est très personnel, car la fille idéale dépend de vos propres goûts. La plupart des hommes ont de la difficulté avec un, deux ou même les 3 autres – MAC ou EDA – avoir plus de femmes à sa disposition, les attirer, et le plus important être agressif, d’où la popularité de la MGW. Pour avoir une « game » qui a du succès, n’allez pas chercher des détails spécifiques mais plutôt un état sexuel et de la persistance.

Certains d’entre vous se demandent peut-être « comment est-ce que je me sers de tout ça?? ». C’est ici que les logistiques entrent en jeu. Voyez-vous, il m’est impossible de nommer tout ce qui est attrayant ou répulsif. Je ne peux pas personnellement vous motiver à rencontrer des femmes, et je n’ai aucune idée de quel endroit vous convient le mieux pour y parvenir. Même l’état sexuel et la persistance sont souvent ignorés ou mal compris.

Tout tourne autour de vos détails spécifiques. Tous ceux qui ont du succès ont rempli une structure de base (FMAC, EDA, RAPRAP, etc.) avec leurs détails. Ils ont fait un effort et on découvert ces détails qui leur convenaient le mieux, et ont appris beaucoup plus rapidement à avoir du succès. Incontournable! Quiconque apparaît subitement sur la scène, sans expérience, et prétend en 6 mois d’être un guru a ou bien été chanceux et a trouvé une méthode qui lui convenait parfaitement sans avoir besoin de trouver ses détails spécifiques, ou bien il est un gros menteur!

Une fois que vous trouvez vos détails et les associez à EDA, vous serez au minimum votre propre guru – sachez seulement qu’il y a d’innombrables combinaisons, et qu’il faut du temps pour trouver les bonnes qui vous conviennent.
Aussi, il y a des milliers de combinaisons illogiques ou stupides pour vous, des centaines qui sont illogiques ou stupides pour n’importe qui, alors il faut utiliser son bon sens et raisonnement logique pour séparer les bonnes combinaisons des mauvaises.

C’est parfois l’un des éléments les plus difficiles à enseigner en ligne. Ce que moi-même je fais dans une certain situation, quel est le gros secret, ce n’est pas difficile à expliquer. Mais donner aux autres un bon sens pour juger les combinaisons et former une stratégie, un patience pour y parvenir, et l’expérience pour savoir quand abandonner quelque chose et essayer une autre, voilà ce qui est plus difficile.
Mais bon, en bref, sachons: les belles femmes ne viendront pas sonner à votre porte; ce chandail blanc qui met l’emphase sur votre gras et laisse votre gros ventre exposé ne vous fait pas paraître attrayant; en général les hommes considérés attrayants dans votre région ne portent pas de barbe mais vous en avez une; vous n’avez pas essayer d’isoler cette fille au club l’autre soir qui vous embrassait, vous avez juste pris son numéro… Faites plus d’effort!

Pensez à vous et votre environnement, comment vous pouvez vous compléter, pensez à comment les filles que vous approchez vous voient. Quelle impression donnez-vous? Ne cherchez pas une technique spécifique pour corriger vos problèmes, ne vous réconfortez pas en vous disant qu’une autre technique va tout arranger pour vous! Le réconfort, c’est de la paresse! Restez sur terre, les pieds fermement plantés sur le sol, ne vous imaginez pas être un Jedi ou un Klingon qui va l’enlever et l’emporter sur un vaisseau spatial. Soyez plutôt un homme normal socialement, qui paraît bien, et qui suggère un changement d’environnement lorsqu’elle devient confortable avec vous. Travaillez sur EDA, et vous verrez votre succès s’améliorer beaucoup plus rapidement!

© 2003, Allen « Gunwitch » Reyes; lisez article original

0 Comments

L’inertie

Voici un concept que j’ai développé dans les dernières années, qui m’a beaucoup aidé avec mon Inner Game et les logistiques.

L’inertie: (physique) la tendance qu’a un objet de conserver son état de repos ou de mouvement sauf si on y applique une force externe.

J’ai compris ceci très tôt en l’appliquant au PU, en 2002 lorsque j’ai commencé mon développement. En utilisant le « Blonde hair opener » (wow, c’est vieux ça!) j’arrivais à arrêter des filles qui marchaient, en direction opposée, très facilement.

C’est aussi pourquoi, plus tard, je n’arrivais plus à les faire arrêter, car j’avais oublié l’inertie.

Car c’est très simple, et on le voit partout à chaque jour: une personne qui marche vers sa destination ne s’arrêtera pas pour parler à un étranger sauf si une « force » suffisante est utilisée, assez tôt. Ainsi donc, la mission de débutant qui consiste à dire « bonjour! » à des étrangers, en public, fonctionnera mieux si le débutant le dit lorsque l’autre personne est à quelques mètres devant lui, en lui donnant un bon contact visuel et même peut-être un certain geste pour attirer son attention. Si le « bonjour! » est trop faible, ou trop tard, alors l’étranger ne répondra pas, n’ayant pas le temps de réaliser qu’on s’adressait à lui avant qu’il ne soit trop tard pour répondre.
Logistiquement, ce n’est pas une situation idéale (une fille qui marche en direction opposée), mais s’il faut le faire, il faut le faire!

Côté Inner Game, j’ai remarqué que moi-même je souffre d’inertie. Souvent, j’hésite, voire même refuse d’approcher une fille car cela nécessiterait un changement dans ma trajectoire, direction, vitesse, même parfois carrément tourner 180 degrés afin de suivre la fille; entrer dans un magasin ou resto; etc etc etc.

Ridicule! Oui, certes, mais c’est ce que j’ai remarqué en moi-même. Ma propre inertie qui m’empêchait de changer mon plan afin d’aller parler à une fille.

Ayant réalisé ceci, et ayant réduit beaucoup mes blocages mentaux grâce aux petites volontés, ce problème devient de plus en plus facile à combattre. Chose étrange: après avoir passé quelques années sans nervosité face aux approches (c’est drôle comment le cerveau fonctionne: vu que les approches me rendaient nerveux, je décidais inconsciemment de ne pas approcher, et voilà! Aucune anxiétéWinking, je me suis mis à ressentir cette anxiété lorsque j’utilise ma volonté pour m’arrêter et changer ma trajectoire et marcher vers une fille.

Heureusement, la nervosité est facile à combattre, il y a tellement d’articles et de trucs à ce suject sur mASF et d’autres sites (
voir mon FR du truc $$$$).

Pour aller un peu plus loin, l’inertie parfois me prévient aussi d’approcher une fille parce que j’ai un autre plan en tête (ex: « je m’en vais à la banque, je peux faire du PU après! » « J’ai faim, je ferai du PU après! »Winking. Encore une fois, la volonté peut briser ce cercle vicieux et créer des nouvelles habitudes.

Alors voilà donc le concept de l’inertie. En logistiques, se souvenir de l’inertie facilite l’approche de filles qui marchent en direction opposée (en gardant en tête qu’il y a des meilleures situations plus favorables au PU), et en Inner Game, utiliser sa volonté pour combattre son inertie interne.

0 Comments

Le truc $$

La semaine passée, étant donné mon succès avec les petites volontés me permettant enfin d’outre-passer mes blocages et de ressentir de l’anxiété face aux approches, je me suis décidé a essayer un vieux truc qui n’a jamais fonctionné pour moi. Et cette fois, ça a fonctionné!

Cette fois, j’ai donné à mon wingman une somme de £100, en lui disant de m’en redonner £10 pour chaque approche simple que je fais. Mon but était simplement d’approcher des filles en leur demandant leur numéro de téléphone. Rien de plus. Aucune conversation, juste l’approche.

Après environ 2 heures sans succès (quoique intérieurement je ressentais de plus en plus de nervosité, ce qui est une bonne chose!), je devenais de plus en plus frustré (encore, bonne chose!) car après tout, il ne me restait que 2 heures avant le retour à la maison… Cette frustration m’a donc poussé à commencer à approcher!
Merveille de merveilles. En moins de 2 heures j’ai fait 10 approches – un simple « Je n’ai pas grand temps, mais donne-moi ton # pour que je puisse t’appeler plus tard ».

Un genre d’opener que je n’ai jamais utilisé avant. C’est rafraichissant (non ce n’est pas du Direct Game, seulement un exercice pour m’habituer à approcher sans anxiété – ce qui n’est pas encore accompli – et sans tourner en rond, avec des approches pour demander son chemin ou quoique ce soit comme ça).

Donc mes blocages deviennent de plus en plus faibles, bien qu’ils soient encore présents.

Chose mystérieuse et inattendue: aucune des 10 filles que j’ai approchées ne m’ont donné leur numéro! Ce n’était pas le but, bien sûr, seulement un détail auquel je ne m’attendais pas. Peut-être trop de nervosité, ou trop prudent sur l’approche, ou je ne sais quoi. Mais bon, pas un gros problème. J’ai encore 20 autres approches de ce type à exécuter, je vais certainement m’améliorer.

0 Comments

Petites volontés vs blocage

Salut les gars,

Voici une petite sortie d’hier après-midi. Il y a plusieurs mois que je suis dans une relation, et donc je suis assez rouillé. Mais bon, elle est très bonne fille, japonaise (J’ADORE!!!!!!!!), et prends soin de moi (awwwww).

Enfin, rouillé, sans emplois, je sors presque chaque jour depuis 2 semaines pour me remettre en forme. Au début, je rencontre mon vieil ennemi, le BLOCAGE.
Mais c’est quoi au juste, le blocage?

Le blocage est très très très subtil. La plupart du temps, quelqu’un affecté par le blocage ne s’en rend même pas compte. En bref, il sort de chez lui, préparé à rencontrer des filles, préparé à sarger! Puis il en voit, le temps passe, et il revient chez lui, n’ayant rien accomplit. Et ce n’est pas tout… Il ne se souvient même pas pourquoi – il n’a aucun souvenir de ces émotions ou de son monologue interne lorsqu’il voyait des filles qu’il voulait approcher.. Un blocage mental!

Il y a trop de causes pour ce genre de blocage. À la base, ce qui se passe, c’est que je bloque moi-même, sans le savoir, mon désir et mes émotions, parce que par le passé j’ai eu beaucoup de difficulté à approcher. En fait, à cause que la frustration de ne pas approcher est trop grande, c’est presque comme si je prenais inconsciemment la décision de ne pas approcher!

Donc, décision de ne pas approcher -> désirs et émotions à propos des approches bloqués -> aucune frustration!

Ouf, comment démêler?

Relaxation, premièrement. Au moins, j’ai très peu de problèmes ici. Mais je dois aller au-delà. Relaxer mon corps et mon esprit, oui, et aussi, me rappeler que je ne suis pas pressé. Mon but est la maîtrise, pas de gagner à chaque fois. Comme des sportifs, ils ne réussissent pas chaque coup… Michael Jordan, Tiger Woods, sont devenus meilleur en pratiquant leurs coups, et non en essayant de gagner à chaque fois.

Alors mon but n’est pas, pour le moment, de réussir à coucher avec une fille, ni même d’avoir une conversation. Simplement me réhabituer à approcher, et même aller plus loin, m’habituer à approcher automatiquement, sans hésitation. Relaxe, ockwick!

Alors voilà. Je sors. Je vois des filles, et je relaxe mon corps et mon esprit. Je laisse mon désir sexuel se manifester en moi, je ne le réprime pas comme je faisais toujours étant adolescent (ça, c’est tout une autre histoire!). Parfois je marmonne même « oh oui » « oh yeah elle est HOT! ». Je m’en fous si quelqu’un m’entends. _JE_ suis la star de ma vie, ils/elles ne sont que des figurants. De toute manière, ils/elles sont trop gênés par leur propre conditionnement social pour me dire de me taire ou me donner des regards – je retourne calmement leur regards et ils se soumettent à ma volonté.

Alors voilà, je ressens mes désirs. Parfait. J’ai appris au cours des dernières années à vraiment écouter mon corps, dans toutes sortes de domaines – parfois j’arrive à prédire avant même d’avoir des symptômes, que j’ai une grippe ou une bronchite. Ici c’est plus complexe… Toute notre vie, nous sommes bombardés d’images de ce qui est considéré attrayant, une femme désirable.. Mais chaque personne a ses propres désirs. Je réagis plus envers certaines filles qu’envers d’autres, et je m’en fous de ce qu’Hollywood me dit que je devrait trouver désirable.

Pour moi, c’est lest asiatiques. Et parfois les européennes de l’Est.. Chanceux que je suis, à Londres c’est bourré de ces deux types
Winking

Ou en étais-je? Ah oui, voilà. Je ressens mes désirs, et il y a des tas de filles que je trouve attirantes. Maintenant, il est temps d’approcher!

oops! Encore trop rouillé, j’hésite, j’hésite, je tourne en rond, les heures passent, et rien. Alors je me souviens de l’idée des « small wills » ou petites volontés. C’est tout simplement l’idée que parfois, avoir assez de volonté pour accomplir une tâche est très difficile, alors il est mieux de briser cette tâche en sous-tâches, et d’appliquer sa volonté sur chaque tâche, une à la fois.

Par exemple: « approcher cette fille et lui dire bonjour, je n’ai pas grand temps, donne-moi ton numéro et on se parle plus tard! » Une approche simple, pour m’habituer tout simplement à le faire sans hésitation. Je m’en fous si ça fonctionne ou pas, si son numéro est vrai ou non, le but est tout simplement d’approcher.

Par contre, la tâche s’avère trop difficile, alors je la brise en sous-tâches:

  1. « ah, en voilà une bonne. Ok relaxe, vide tes pensées »

  2. « garde ton focus sur elle, et fais un pas vers elle »

  3. « ok, un autre pas, et un autre, et un autre. allez, continue! »

  4. « approche-toi d’elle »

  5. « regarde-là et dis « hi! »  »

  6. « elle répond, parfait, maintenant demande lui son numéro »


Donc, je commence. Au début, même le #1 est difficile! Heureusement, je pratique le yoga depuis que j’ai 12 ans, alors je me souviens de diverses techniques pour calmer mon esprit et le vider. Ça fonctionne. À ce point-ci, le blocage était presque revenu, je ne ressentais plus rien. Mes émotions, mes désirs reviennent, et je continue à exercer ma volonté.

#2 est très aisé pour moi. Je fais un pas. ooooooh! Je ressens de la trépidation! PARFAIT!!! Ici je m’interrompt, car je suis trop heureux d’avoir ressenti un peu d’anxiété, chose rare pour quelqu’un qui a souffert de beaucoup de blocage.

Alors je continue.. 2… 3… je fais des pas, je change ma trajectoire de marche lorsque les filles se déplacent, je fais du contact visuel, et finalement après 1-2 heures j’arrive jusqu’au #5! Mes premiers « hi! » sont faibles et inaudibles, mais je persiste. À chaque fois, ça devient de plus en plus facile..

Et puis finalement, dans une épicerie, je vois une belle japonaise, je m’approche d’elle, elle me jette un coup d’oeil rapide et je comence à parler avec elle. Elle s’éloigne de moi avant même que je finisse ma première phrase hahahaha! VICTOIRE!!!!

Je continuerai à exercer ma volonté durant les prochains jours. Chaque tâche devrait devenir de plus en plus facile à chaque fois, et bientôt l’approche sera facile! Et ce post était beaucoup plus long que j’avais prévu!

0 Comments