copain

Détours inattendus

Parfois il y a des détours inattendus qui surviennent, qui peuvent nous laisser étonné, surpris, et bouche-bée. Aujourd’hui un tel événement est arrivé.

Gestion de mes états d’esprit

Cette journée a commencé plus ou moins comme la dernière. Un peu d’hésitation, un peu de marche superflue. Je me ressaisis plus rapidement que la dernière fois, en décidant de retourner à la même librairie et de voir ce que je peux y trouver. Disons que je croyais au début que mon sex drive était bas aujourd’hui, mais la suite m’a prouvé le contraire…

Premier flottement non réussi

Cette fois, des couples seulement autour des livres de recette à bas prix. Tant pis. Je passe quelque temps près des livres de self-help, et je remarque une femme seule en train de feuilleter des livres de jardinage. Je me positionne à un certain angle afin de l’observer pendant quelques instants pour voir si elle me donne envie et voir ce qu’elle fait exactement. Bonne chose: son copain la rejoint quelques instants plus tard.

Je continue ma recherche tout en faisant semblant de feuilleter un livre sur les
Darwin Awards. Je remarque une femme qui me semble asiatique en train de fouiner dans les livres de « Anglais, langue seconde ». Elle tourne sa tête un peu et je remarque un beau visage asiatique. J’ai le flair pour les déceler à distance, HYA!

N’ayant aucun problème tant dans la langue française que la langue anglaise, je m’approche d’elle quand même dans la section d’apprentissage de la langue anglaise. Elle est grande, mince, et son visage est encore beau en l’observant du coin de l’oeil et en étant plus près. Mmmmm. Je remarque un livre « Comment éliminer votre accent » et décide de l’aborder en faisant un commentaire sur le fait que je trouve déplorable de vouloir éliminer son accent… Mais j’hésite.

Je me souviens maintenant qu’epitome m’a déjà mentionné, en m’observant, que parfois quand je flotte je deviens TROP absorbé dans le matériel et j’oublie le but lui-même, qui est seulement de prétendre que je suis là pour (livre, marchandise, etc) et pour attirer son attention. C’est exactement ce qui s’est passé ici – le livre était en fait très intéressant LOL. Je finis par m’éjecter à cause de l’hésitation extrême.

L’approche – HBAmbitieuse

Un peu déçu, et voyant beaucoup de couples, je continue à regarder la foule (c’est samedi après tout), mais je ne vois rien d’encourageant. Ni dans la section fiction… Je suis patient. Je suis un chasseur, un sniper, pas un clown ni un super-héros.
Ma patience porte fruit: je remarque une chinoise dans.. dans la section « do it yourself ». Je remarque de loin qu’elle a un gros panier rempli de livres à propos de la construction, des outils, des maisons. Ce n’est pas une femme typique. J’hésite. Je me retourne et regarde s’il y en a d’autres, mais je me dis « hey pourquoi je cherche, il y en a une juste là! ». Je reviens donc, je remarque un livre à propos des collections de pièces de monnaie mais je l’ignore (je me souviens de la situation précédente..)

Je m’approche d’elle. Je jette un coup d’oeil rapide sur son panier, ce qui confirme ce que j’ai vu de loin. Elle me jette un coup d’oeil, et je la « remarque » et lui dis « salut! » Elle sursaute un peu alors que je lui demande « tu comptes construire ta propre maison? » Elle s’excuse d’avoir sursauté car je l’ai surprise (visiblement faux, mais tant pis), puis nous nous mettons à nous parler.

Je ne sais pas si elle a lu des manuels de drague, mais ce qui suit m’étonne beaucoup.. Et la fin encore plus:

Drague mutuelle?

Elle s’introduit en premier puis me demande mon nom. Conversation normale, d’où viens-tu, que fais-tu ici, belle météo, etc. Elle semble ambitieuse, elle a toutes sortes de projets. Merveilleux. Et elle est belle! Je continue à lui parler en me tournant un peu vers elle et faisant du bon contact visuel.

Après un certain temps, elle sort de la section « do it yourself », et comme de rien, je la suis. Je ne la laisserai pas partir si facilement! J’allais lui suggérer d’aller s’asseoir quelque-part quand soudain..

« Tu viens prendre un café avec moi? »

C’est ELLE qui l’a suggéré, pas MOI!

Elle connaît la méthode Gunwitch, ou quoi? C’est le plan exact de la méthode!
Nous trouvons une table, mais sans chaise. En homme viril, je me mets à demander à des sets si leurs chaises sont libres, et je finis par en trouver une. Je me retourne, et elle aussi est en train d’en demander à d’autres personnes. MAIS QUI EST CETTE FEMME MERVEILLEUSE??? HYAAAA

Nous nous asseyons, nous allons à tour de rôle acheter notre café (chacun paie pour soi, aucune discussion là-dessus). Et nous parlons. De la Chine, du Canada, de la construction, du café, et je ne sais plus quoi d’autre.
Supposition du rapport acquise à 100%. Et puis je me décide à me concentrer un peu sur ma projection d’état sexuel. Ça ne marche pas trop bien au début alors je me reconcentre sur la conversation, avec l’intention d’essayer de ressentir un état plus sexuel un peu plus tard. Je la fixe plus dans les yeux et je ralentis mon discours un peu et je rabaisse le ton de ma voix. Au moins c’est un début. Et puis ensuite je prends contrôle de son esprit…

Figure d’autorité

Il s’avère qu’elle s’intéresse à la psychologie. Eh bien quelle coïncidence, moi aussi! Quoi, vous ne saviez pas? Que pensez vous que c’est, la séduction hihihihihi. Nous parlons de quelques concepts de base, et je décide de me placer comme une figure d’autorité dans son monde. Je commence par me mettre en accord sur quelques concepts de base, mais j’ai quelque chose en tête.. Nous parlons de Maslow, du langage corporel, du contact visuel, etc..

Et je lui lance ma bombe: je lui dis que tout ça, c’est du passé. C’est des années 70. Je commence à lui parler de neurologie, d’états d’esprit, de projection d’états d’esprit, que ces choses rassemblent encore plus d’infos que de se concentrer sur les petits détails de langage corporel.

Sans le vouloir, mais en le remarquant sur le fait, je lui lance un patron et elle se met à avoir le look DDB (Doggy-dinner bowl: un look où elle est totalement 100% absorbée par ce que je dis, fasciné, voire hypnotisée). En lui expliquant ces choses, je fixe mon regard dans le siens, j’ai une voix grave et masculine et relaxe, et je lui plante des suggestions du genre, « quand quelqu’un regarde l’autre dans les yeux, et se trouve absorbée par ce qu’il dit, et qu’elle commence à ressentir les mêmes émotions qu’il ressent »… et ainsi de suite. Je ne me souviens pas de grand chose de cette phase, car je m’hypnotisait moi-même haha.

Pendant ce temps, elle semblait vouloir consciemment contrôler son langage corporel, et se redressant, et en changeant ses expressions faciales. J’ignore pourquoi. Peut-être pour contrôler son propre état d’esprit. Qui sait? J’ai ignoré ce fait et j’ai continué à lui parler.

Maintenant, je ressentais vraiment fort mon état sexuel. J’étais prêt à persister et aller jusqu’au bout, aujourd’hui même.

Le revers, et l’événement inattendu (comme s’il n’y avait pas assez d’inattendus déjàWinking

Son copain se pointe. Un italien musclé, au gilet rose et au contact visuel minable. Gêné, en plus. Elle nous présente l’un à l’autre. Je reste impassible. Je me dis, c’est pas normal, je vais aller aussi loin que je le peux pour voir ce qui se passe.

Je rejoue les mêmes cartes avec lui. Questions de base, supposition du rapport, quelques sujets de conversation banale. Elle n’arrête pas de lui dire que je suis drôle et merveilleux. Wow. Elle n’arrête pas de dire qu’il faut qu’elle me voie encore. Lui il bafouille un peu, mais je finis par le mettre à l’aise aussi, et bientôt nous parlons entre homme tandis qu’elle s’éclipse pour répondre à un appel téléphonique (son autre copain?). Qui dit que Gunwitch n’enseigne pas à gérer des groupes, des prétendants, des copains? LOL. C’est tout simplement mieux quand ils ne sont pas là.

Alors bientôt, je me décide que c’est fini.. Ils se font des yeux entre couple, du genre « on reste ou on pars? » Je le remarque. Je leur annonce que je vais les laisser seul partager un (dernier?
) moment intime. Et là, le plus inattendu, elle me lance le script classique de Ross Jeffries (a-t-elle lu des manuels de drague?):

« Dis, je me suis bien amusée à te rencontrer, y a-t-il moyen que l’on puisse rester en contact et que l’on se rencontre à nouveau? »

Rappel:
SON COPAIN ÉTAIT JUSTE LÀ

Ne sachant trop que faire, je suggère que l’on s’échange nos adresses de courriel, ne voulant pas risquer de problèmes de téléphone (copain répondant au téléphone etc). Elle accepte avec joie, et je leur donne un bon au-revoir à tous les deux, avec du bon contact visuel pour ré-affirmer ma dominance comme manoeuvre de sortie (qui sait, aucune idée si c’est bien de le faire, mais ça me semblait être une bonne idée sur le moment).

Il n’y a maintenant que deux issues possibles, selon moi: soit elle est tellement allumée sexuellement qu’elle va avoir une session de sexe incroyable avec son copain ce soir et qu’elle m’oublie, soit je l’ai tellement séduite que notre prochaine rencontre va se terminer par une session de sexe incroyable entre elle et moi, en supposant que nous puissions trouver un moyen de contourner le plus gros problème de logistique: elle habite avec son copain, j’habite avec ma copine.

Est-ce que ock aurait trouvé son égal féminin?
À suivre…

0 Comments