SÉDUCTION INTERNATIONALE

Cessons le blabla. Vous pouvez apprendre 1000 techniques, mais si elles vous rendent confus au lieu de confiant, ça ne mène nulle part. Moi je dis: n’apprenez que ce que vous avez besoin d’apprendre.

Trouver:

Première des choses, c’est en sortant de chez soit qu’on trouve. Certains dragueurs avancés vous diront que c’est l’étape la plus difficile – ça c’est parce qu’ils recherchent quelque chose de très spécifique, ils n’ont pas besoin d’apprendre à gérer des sets ou d’apprendre à attirer etc, donc ils visent quelque chose de précis.

Dans le cas de Gunwitch, une grosse partie des logistiques tombent ici: fille solitaire, stationnaire, pas d’anneau de mariage, visage et corps attirant, habillée au moins un peu sexy (donc il y a une part d’envie déjà, à un bon moment de la journée (pour pas tomber sur les travailleuses en pause du midi ou pressées de retourner chez elles).

Rencontrer:

C’est une étape assez volatile. Ce sont les premières minutes, la vraie « drague », où vous commencez à lui parler et l’intérêt n’est pas encore établi, et n’importe quoi peut arriver. Cockblocks, une amie qui arrive, elle doit prendre son bus, etc.

Selon moi c’est ici que plusieurs dragueurs en herbe butent (quand ils ne butent pas à « trouver », en gros par manque d’expérience et politesse exagérée. Ce que j’entends c’est qu’au moindre signe d’hésitation, ils prennent les jambes à leur cou, au plus prennent un # alors que rien n’est établi fermement. Les flakes? Des millions à travers le monde à cause de ça.

Quoique vous faites, PERSISTEZ. Vous ne saurez jamais. Hier par exemple, après avoir parlé à une belle fille pendant une dizaine de minutes dans les rayons de livres sur le Japonais, je me suis rendu compte qu’il était temps de m’asseoir avec elle. Je suggère le café, elle semble incertaine. Pas grave, je lui fais signe de venir, je lui dit que je veux m’asseoir, et elle me suit.. Puis je reprends la conversation comme si tout était naturel, et elle embarque et se met à l’aise.

 

Attirer:

L’étape clé de la séduction. Une fois que vous l’avez rencontrée, c’est maintenant le temps de la rendre à l’aise avec vous et de l’allumer sexuellement (ou en ordre inverse parfois, surtout en boîte de nuit où l’excitation compte pas mal plus que le confort).

C’est ici qu’on « apprend à se connaître », qu’on use des patterns si vous voulez, la chiromancie, la supposition du rapport, l’authenticité, la dominance, l’état sexuel. Qu’importe votre choix de méthode, mais le gros de la méthode se passe ici.

Attention encore, PERSISTEZ!!! Il peut y avoir des blancs, des interruptions (surtout en boîte), c’est pas le temps de vous sauver, vous avez déjà franchi le gros obstacle majeur, c’est-à-dire les premières minutes volatiles et souvent l’inconfort que les deux partis ressentent en faisant une nouvelle rencontre. C’est pas le temps de se sauver, ici. Alors continuez, ne reculez pas, les choses vont bien, si elle est avec vous c’est que vous faites quelque chose de bon donc avancez!!

 

Author

webdominator02@gmail.com
Total post: 4

Le plan de Maniac High

July 28, 2020