Le plan de Maniac High

Gunwitch ne fut pas ma seule inspiration durant mon apprentissage de la séduction. Un auteur que j’aime bien, qui est assez méconnu, c’est celui qui porte le pseudo Maniac High. Un américain-canadien vivant au Japon, il a développé sa propre méthode au cours de années, quoique je remarque à la longue que les concepts se rapprochent beaucoup de ceux de Gunwitch – en fait, je remarque ça parmi toutes mes inspirations, ce qui me prouve que ce sont des concepts assez universels… Voici un plan pur séduction comme je les aime, axé sur le résultat, mais aussi sur les bons états d’esprit à obtenir et une bonne compréhension des dynamiques hommes-femmes.
© 2000 Maniac High et le groupe MH http://www.pickupguide.com/puguide.htm © 2009 Ockwick pour la traduction en français, http://www.voiedegun.com/
Tous droits réservés. Pour usage personnel seulement. Ce document, ni aucune portion du document, ne peut être ni reproduit ni recopié sans permission explicite accordée par les détenteurs des droits d'auteur.


Alors voici enfin, pour vous puceaux et nouveaux, le guide que vous ne trouverez nulle part ailleurs! Le petit guide de Maniac High qui vous explique comment attraper, séduire et baiser une fille.. Le guide parfait pour ceux qui ne savent pas comment s'y prendre.

ATTENTION: CECI FONCTIONNE! VOUS M'ABSOLVEZ DE TOUTE RESPONSABILITÉ POUR CE QUI POURRAIT VOUS ARRIVEZ SI VOUS SUIVEZ CE GUIDE! UTILISEZ-LE À VOS PROPRES RISQUES! CECI EST EXPÉRIMENTAL!

Notez que ce guide est très condensé. Bien que ceci puisse vous aider à démarrer votre séjour dans le monde de la séduction, il y a bien plus que ça à apprendre afin de la maîtriser! Pour en apprendre plus, visitez le site de Maniac, ou les différents forums (VLJ, FTS, mASF, etc).
Sans plus tarder, voici donc en gros ce que vous devez faire, en étapes simples et claires:

En résumé:
  • l'approche
  • l'isolation
  • le confort
  • l'humour
  • l'imagination, l'excitation sexuelle
  • le kino (toucher toucher toucher!)
  • embrasser et baiser
En détail:

A) L'approche: rencontrer la fille et faire bonne impression:


  • parlez avec une bonne tonalité claire et profonde
  • maintenez un bon contact visuel
  • bon contact visuel, et peut-être un petit sourire en l'approchant lentement.. donnez-lui un compliment (si elle n'est pas si belle, ou si elle est très belle, ne lui donnez pas un compliment sur son corps ou son apparence physique!) / présentez-vous
  • une autre chose qui fonctionne, si vous êtes avec un wingman (un mec avec qui vous draguez), c'est de parler à propos d'elle mais assez fort pour qu'elle entende (ex "putain ce miniskirt est COURT!"). Elle va vous entendre et vous regarder, et de là vous pouvez continuer à lui parler.
  • Parlez (tu viens d'où, t'habites près d'ici, tu travailles près d'ici? etc etc etc). Un peu d'humour et de farces peut-être pour alléger l'atmosphère.. La prochaine étape ne fonctionnera pas si elle se met sur la défensive!
  • Maintenant, demandez-lui d'aller boire ensemble sur-le-champ! (café, etc) pour continuer à parler
  • Si elle est occupée, prenez son numéro. Si elle vous demande pour votre numéro, refusez, insistez d'avoir le sien ou dites-lui d'oublier tout ça. Faites-en une farce si vous voulez "tu n'appelleras pas hein.. tu vas juste montrer mon numéro à toutes tes amies et l'ajouter à ta collection de trophées, ou bien le jeter après t'être vantée d'avoir eu un autre! n'est-ce pas ;) ;)".. Soit elle va vous donner le sien, ou au moins.. faites un échange. Sinon tant pis, elle n'appellera pas, donc passez à la prochaine fille!
  • Si vous donnez votre numéro, vous êtes suppliant, vous l'avez laissée prendre le contrôle... et c'est ennuyant pour une fille, ce n'est pas excitant d'être en présence d'un homme qu'elle peut contrôler à sa guise, même si elles ne l'admettent pas ouvertement!

B) L'isolation


  • rencontrez-la quelque part, pas trop loin de chez vous pour que ce soit plus facile rentrer avec elle.. Rencontrez-la plus tard lorsqu'elle est seule (pas avec ses amies), ou sur-le-champ si elle a accepté votre invitation pour le café/bière/etc. Préférablement, rencontrez-la après 20h, après le dîner/meeting/classe -- pourquoi dépenser de l'argent sur un dîner avec elle maintenant??? Elle n'a pas mérité ce genre d'attention de votre part encore!!!Et de plus, un dîner... c'est encore ENNUYANT pour une fille, elle peut faire ça n'importe quand avec n'importe quel mec ennuyant... Allez dîner avec elle une fois que vous l'aurez baisée, ce sera bien plus excitant...
    En plus, un simple café, ça ne prend pas de temps.. Si elle est ennuyante ou perd votre temps, vous pourrez l'éjecter après 15-20 minutes de conversation.. Pas besoin de rester jusqu'à la fin du dîner avec une fille moche, et ça n'aura pas coûté aussi cher...
  • Dès le moment que vous la rencontrez, commencez à la toucher.. Embrassez-la sur la joue (facile pour vous les français et pour nous les montréalais, mais bon ce guide était écrit par un canadien habitant le Japon!). Si elle ne semble pas vouloir vous embrasser sur la joue, continuez à sourire, donnez-lui une accolade (hug???), et pointez votre joue avec votre doigt.. Cela commence la soirée sur le bon pied, donne le bon ton pour le restant de la soirée.
  • Choisissez une place où vous pourrez vous asseoir à côté d'elle, pas en face d'elle avec une table entre vous deux! Si vous êtes à côté d'elle, vous pouvez vous approchez, la toucher, etc. Avec une table entre vous deux vous ne pourrez pas, et c'est beaucoup plus formel.
  • Le but de cette rencontre, au minimum, c'est de la faire rire et de commencer à la toucher beaucoup, être en mesure de se prendre la main, et même s'embrasser (french kiss!) à la fin de la rencontrer. Et si les choses vont vraiment bien, ramenez la chez vous pour baiser au lieu d'attendre à la prochaine rencontre... Ou bien gardez la baise pour la prochaine rencontre, lorsque vous l'invitez pour dîner chez vous.
  • Bon, durant cette soirée au bar/café, parlez-lui de son travail, de ses rêves.. Trouvez ses valeurs (ce qu'elle recherche, émotionnellement, dans la vie et chez les hommes). Placez-vous dans une bonne lumière qui correspond à ces choses.
  • Racontez-lui des histoires qui font travailler son imagination, parlez d'aventures, de sa relation idéale (découvrez si c'est ce qu'elle recherche, ou si elle veut juste le sexe... vous verrez par sa réaction), des émotions qu'elles ressent en elle lorsqu'elle rencontre quelqu'un de neuf, comment c'est magique de faire des nouvelles rencontres, blablabla. Si elle n'est pas du type "relation", parlez d'amitié, à quel point c'est merveilleux d'êtres amis (tout en continuant à la toucher, car la vraie conversation se passe sur ce niveau!)
  • Continuez à maintenir le contact visuel, écoutez ses mots qui indiquent son mode de pensée (visuel, auditif, kinesthésique... les mots qu'elle emploie pour décrire ses émotions et ses pensées) et réutilisez ces mots dans vos propos.
  • Continuez avec l'humour, continuez à diriger ces pensées vers une humeur plus romantique (ex: "je parie qu'avec un miniskirt comme celui-là, les gars te donnent beaucoup d'attention hein? blablabla")
  • Demandez-lui à propos de ses ex (ceci vous donne des indices sur quel genre de mec l'a séduite avant, quel genre de comportement, etc!)
  • Pendant ce temps, lorsqu'elle rie, touchez ses hanches, ses épaules, son dos, de manière ferme mais douce... Ne touchez pas ses mains ou ses cuisses tout de suite, à moins qu'elle ne soit déjà en train d'initier des attouchements et de se rapprocher. C'est autoritaire, et elle va respecter votre autorité et votre prise en charge. TOUCHEZ-LA SOUVENT!
  • Continuez à parler, à raconter plus d'histoires (je parle souvent à propos de mon "amie, qui est une vraie playgirl, elle aime trouver des hommes mariés et coucher avec eux... peux-tu croire ça.. heh as-tu déjà fais ça un plan cul blablablablablabla")
  • Je continue avec l'histoire de mes collègues saoules, qui lors d'un dîner après le travail alors que je demandais qui avait déjà fait un ménage-à-trois.. elles ont TOUTES levé leur main!! Et elles ont toutes commencé à raconter ce qu'elles faisaient avec leur copain (cosplay, BDSM, etc)... As-tu déjà eu un copain comme ça?
  • Jugez de ses réactions à ces histoires (NB: Maniac High aime les filles de ce genre.. Racontez des histoires qui correspondent à ce que VOUS recherchez!), cela vous dira ce qui l'intéresse ou non
  • Elle vous demandera sûrement à propos de vos ex-copines, alors racontez-lui de bonnes histoires.
  • Si vous manquez d'histoires, inspirez-vous des comptes-rendus de ce site ou d'autres forums.
  • Encore, à chaque fois que vous riez, placez votre main sur son épaule, ses hanches, peut-être même doucement sur ses cuisses maintenant. Doucement mais avec autorité. KINO!
  • Demandez-lui si elle savait qu'aux États-Unis, les romans "romances" vendent plus que les magazines pornos pour hommes? Une de mes amies m'a dit qu'en fait ces romans sont l'équivalent féminin de la pornographie.. tu sais.. comme quand une femme rencontre l'homme idéal... et soudainement c'était comme si tout tombait en place blablabla et elle ne pouvait pas croire comment elle se rapprochait de lui si rapidement blabl..blabla.."
  • Qu'est-ce qu'elle aimait/n'aimait pas chez ses ex? Élaborez sur les FEELINGS, les bons feelings... et sur les mauvais, que tu n'aimes pas quand ça arrive et c'est tellement mieux quand YYYY (bon feeling déjà mentionné ;) )…
  • Demandez-lui comment elle sait qu'elle fait une rencontre spéciale, ou quand quelqu'un devient un copain? Parlez de ces étapes, encore mieux, PASSEZ CES ÉTAPES!! Faites-lui visualiser cette relation idéale, ou un temps idéal, avec un gars
  • Terminez vos breuvages!
  • en les finissant, tout en parlant, touchez-lui les épaules, ou ses cuisses (quand elle est assise à vos côtés, c'est bien plus facile!), avec encore plus de fréqence.
  • faites un peu de chiromancie bidon, et ce faisant, commentez sur la douceur de sa peau, qu'elle ne fait probablement jamais la vaisselle.. n'importe quoi
  • demandez-lui quelle genre de met elle aime préparer (cela plante l'idée qu'elle pourra venir chez vous plus tard pour dîner, si elle ne vient pas ce soir)
  • Plaisantez que vous pourriez cuisiner ça ensemble
  • Tout au long de la soirée, ne soyez pas trop gentleman.. Soyez plus amical avec vots mots et votre tonalité, mais touchez-la beaucoup! Vous n'êtes pas en train de la courtiser/pourchasser.
  • Fini les breuvages, faites en sorte qu'elle paie le si si vous pouvez (si elle veut payer son propre breuvage, laissez-la! ne payez pas, c'est suppliant, vous vous êtes tout juste rencontrés, et pour une soirée molo en plus, c'est pas un rencard!)
  • Si ça va très bien jusqu'ici, suggérez d'aller chez vous pour admirer votre collection de plantes/disques/jouer du piano/café gourmet/vin/etc. N'IMPORTE QUELLE EXCUSE!
  • Si elle n'est pas encore prête, passez à l'étape C.

C) La préparer à vouloir baiser


  • Maniac a découvert que cette préparation est PRIMORDIALE (embrasser/toucher) avant de rentrer chez moi. Sans ça, elle devient souvent tendue/froide rendue chez vous. Aller chez vous c'est une RÉCOMPENSE pour sa docilité et sa sexualité..
  • Après les breuvages, sortez pour marcher. Offrez-lui votre bras, votre coude (Maniac l'appelle "style français" ), et escortez-la de cette manière. C'est plus intime!
  • Si tout s'est bien passé jusqu'à date, elle sera confortable avec ceci et prendra volontiers votre coude. Si elle n'est pas confortable, vous avez une fille étrange sur vos mains, une paranoïaque, et vous n'irez pas loin avec elle. Terminez votre soirée vite pour éviter de perdre votre temps!
  • Tentez de prendre sa main (par exemple, en vous arrêtant à une vitrine pour regarder quelque chose, et quand vous reprenez la marche prenez-lui la main). En lui tenant la main, frottez-la légèrement. Voyez si elle le fait aussi de manière réciproque. Si oui, c'est le temps de l'embrasser!
  • Dirigez-vous vers un endroit pas trop achalandé, mais pas dangereux (un parc, un banc) et regardez-la dans les yeux tout en tenant sa/ses main(s), et demandez-lui simplement "veux-tu m'embrasser". Tout sauf un NON clair et direct = allez-y, embrassez!!!
  • Au pire, dites "ok, voyons voir..." et allez-y!! Un court baiser suffit, terminez-le en premier et dites-lui "hm c'était bon.. un autre..." et allez-y encore. Au début, sur les lèvres simplement et doucement, et plus tard avec la langue lorsqu'elle commence à ouvrir la bouche pendant qu'elle vous embrasse.
  • Si tout ça va bien, pendant que vous l'embrassez vous pouvez commencer à faire balader vos main un peu. S'il n'y a pas de résistance à ça, PASSEZ À L'ÉTAPE E tout de suite!!! C'est le temps pour baiser!!
  • Sinon, continuez à l'étape D
  • D) Plus de préaration:
  • Continuez à marcher avec elle.. Elle devrait maintenant être habituée à prendre votre bras ou votre main de sa propre volonté maintenant, si tout va bien jusqu'à date.
  • Continuez à marcher, à raconter des histoires, à lui faire visualiser des bonnes choses..
  • À un certain point, éclipsez-vous (pour aller aux toilettes par exemple), et lorsque vous revenez, voyez si elle reprend votre main par elle-même. Elle le devrait si vous avez tout bien fait jusqu'à date. Sinon, continuez avec des histoires et des visualisations sur l'amour/l'attirance/relations/excitations/etc.
  • Si tout va bien, embrassez-la dans un parc, en lui racontant quelque chose à propos des romances inattendues, et lui demandant quelle genre de personne elle est... Sa réponse vous dira si elle est prête à vous embrasser.
  • Si vous ne pouvez pas encore l'embrasser, vous aurez encore une chance plus tard en lui disant bonne nuit, à la fin de la rencontre, si vous n'arrivez pas à la baiser cette nuit.
  • Continuez à marcher, et escortez-la vers son auto/station/etc.
  • Donnez-lui un baiser doux et lent si elle vous a déjà embrassé plus tout, sinon un baiser rapide surs les lèvres et remerciez-la, vous vous êtes amusé cette soirée (si c'était vraiment amusant! ne mentez pas surtout si elle était l'une de ces filles étranges avec qui vous perdriez votre temps...)
  • Si elle semble prête à ramener chez vous, dites-lui que vous avez des photos/peintures/café/spaghetti/etc etc etc à partager avec elle, si elle veut venir. Elle dira peut-être non la première fois, mais soyez persistant et insistez (5 minutes avant d'abandonner)
  • Notez que plusieurs filles ne voudront pas baiser lors de la première rencontre et peuvent refuser. Si elle ne semble pas vouloir venir CE SOIR, c'est correct, finissez la soirée et vous la rencontrerez plus tard.
  • Une "technique" puissante serait simplement de lui dire "allons-y" sans lui dire où vous allez. Si elle vous demande où vous allez, dites-lui simplement que vous l'amenez chez vous pour passer plus de temps ensemble, pour mieux se connaître.
  • Et ne parlez plus de votre prochaine rencontre. Peut-être pensera-t-elle qu'elle n'a pas fait quelque chose de bien, elle se demandera pourquoi vous ne parlez pas d'une autre rencontre...
  • Mais si les choses vont vraiment bien, vous n'avez qu'à l'inviter pour jouer du piano/etc, soit immédiatement, soit demain soir. CHEZ VOUS.
  • Si ça n'allait pas si bien que ça, ne vous inquiétez pas, vous devrez juste travailler un peu plus. Appelez-la dans un jour ou deux, dites-lui que vous aimeriez la rencontrer à nouveau, et fixer le rendez-vous:
    • si vous l'avez embrassée dans le parc, invitez-la pour dîner
    • sinon, invitez-la encore pour boire un café/bière encore, après 8pm, et commencez tout de suite à la toucher dès le début, embrassez-la durant la soirée, et ramenez-la chez vous le plus tôt possible (et elle devrait, vu qu'elle a accepté de vous voir encore!)

E) Chez vous:


  • Quand elle arrive, embrassez-la tout de suite si vous pouvez, et prenez sa main.
  • C'est important, cela donne le ton au restant de la soirée. Vous DEVEZ le faire aussitôt qu'elle arrive.
  • Ensuite, prenez sa main ou son bras, et recommencez vite-vite la séduction du début, car elle aura peut-être perdu son humeur romantique/excitée depuis la dernière fois. Vous pouvez passer par les étapes rapidement, raconter quelques histoires, essayer de l'embrasser encore, et ainsi de suite - avant d'arriver chez vous s'il le faut, afin qu'elle se rappelle pourquoi elle va chez vous, et qu'elle se sente confortable avec çaCela peut vous paraître étrange d'avoir besoin de tout reprendre du début, mais il faut le faire, c'est la nature des femmes, faut la ramener dans le même état d'esprit qu'elle était la dernière fois..
  • Donc encore, "tu veux m'embrasser?" ou "je veux t'embrasser..." si elle résiste, "juste un petit bec". Aussitôt qu'elle entre! Si elle résiste trop, ou n'est pas encore dans la bonne humeur, commencez avec le dîner ou la pizza, et passez à ça plus tard lorsqu'elle sera confortable.
  • Dîner (avec musique douce peut-être, chandelles.. ou commandez cette pizza et regardez le film dans le salon, en vous asseyant à côté d'elle afin de pouvoir la toucher). Si vous cuisinez, faites la même chose, mangez dans le salon assis à côté d'elle en regardant un film. La table à manger c'est pas bon, car encore elle ne s'assoira probablement pas à vos côtés.
  • Après le dîner ou pendant, embrassez encore, continuez à la toucher.. Puis on long baiser..
  • Pour initier ça, demandez lui si elle est le genre romantique, ou encore la ligne de Mystery "veux-tu m'embrasser?" Quand elle dit oui (et si elle ne dit pas oui, vous avez un problème, revenez en arrière pour la mettre dans le bon état!), ne dites rien, et commencez à l'embrasser. Légèrement, sur les lèvres au début, puis avec la langue, des baisers plus longs, etc.
  • Ok, maintenant on peut aller vers le SEXE!

F) Comment progresser de là jusqu'au sexe...


  • NE PLUS PARLER À PARTIR DE MAINTENANT!
  • French kiss (30 secondes)
  • Passez de ses lèvres à son cou.. ses oreilles.. laissez vos mains se balader vers ses seins. Par-dessus ses vêtements, pendant que vous l'embrassez.
    • Si ça marche ici, continuez, embrassez son cou, sa gorge, et de retour vers les oreilles.
    • sinon, embrassez-la plus doucement, taquinez-la un peu, ne soyez pas nerveux.. Revenez en arrière puis continuez à avancer.. Il vous faudra peut-être 4-5 essais avant de pouvoir aller plus loin.
  • Les oreilles des filles sont très sensibles, et pendant que vous l'embrassez/lichez, soulevez son chandail/son couvre-gorge, embrassez-la sur les épaules, autour des seins, juste un petit peu, puis allez ailleurs avec vos lèvres.. Continuez ce va-et-vient en vous rapprochant graduellement de ses seins, alors qu'elle devient de plus en plus excitée.
    • C'est ici souvent qu'elle va se refroidir un peu et vous demandez si elle vous plaît vraiment, si vous l'usez seulement pour le sexe. Dites-lui que votre vie a changé depuis que vous l'avez rencontrée, ou que c'est étrange à quel point vous êtes confortable avec elle, et que c'est si spécial et inattendu, et c'est pourquoi vous vouliez la voir à nouveau... Et continuez à l'embrasser!
  • Finalement vous en arrivez aux mamelons, un petit bec rapide ou mordez légèrement puis revenez ailleurs, gardez ce rythme, adaptez-le à la musique ou à la situation. Ne parlez pas!
  • revenez vers son cou, caressez ses seins et sa poitrine avec vos mains, revenez les embrasser en plaçant vos mains ailleurs sur son corps.
  • Continuez à l'embrasser sur son cou, ses lèvres, ses seins, ses mamelons, en lassant vos mains se promener sur son corps, laissez-en une passer rapidement entre ses jambes pour voir comment elle réagit (un peu de résistance, c'est normal! Ignorez cette résistance)
  • Puis commencez à la stimuler avec votre main, à travers ses pantalons/son skirt.
  • Puis encore avec votre main, entrer dans ses pantalons et stimulez-la doucement
  • Elle sera sûrement très excitée maintenant si vous avez bien suivi la séquence sans brûler des étapes.
  • Et maintenant, enlever ses pantalons (ne lui demandez pas, faites-le simplement, n'oubliez pas vous ne parlez déjà plus depuis que vous l'avez embrassée durant le dîner! L'expérience sera irréelle pour elle, avec la musique, les chandelles, et les sensations, et vous voyant sur elle comme ça.. Ne brisez pas cette expérience en lui parlant ou lui demandant de faire travailler sa logique!)
  • Je répète encore.. Ne lui demandez pas si vous pouvez la toucher ou la baiser, FAITES, tout au plus dites-lui "je te veux" ou "je veux qu'on se sente plus proches l'un de l'autre"
  • Voyez sa réaction. C'est normal qu'elle résiste, mais si elle a l'air en colère, ou qu'elle s'énerve visiblement, revenez en arrière quelques étapes, et continuez à progresser après quelques minutes. Répétez autant de fois que nécessaire. Si vraiment elle n'aime pas ça, elle ne restera pas là. Et si ça arrive, laissez-la partir, si elle ne part pas faites-la partir! Vous avez une fille trop étrange sur vos mains, ne perdez pas votre temps!
  • Aussi, ignorez TOUT ce qu'elle dit. Elle dira probablement qu'elle ne veut pas faire ça maintenant, blablabla. Ignorez tout ce charabia. Écoutez seulement son langage corporel, car LUI ne mentira pas, alors que ses mots vont vous mentir. Malgré ce que toutes les féminazis disent, une fille aime se faire conquérir, elle aime se sentir comme si elle n'avait pas eu de choix...
  • Continuez, embrassez sa région génitale, et partout ailleurs, soyez doux, observez et apprenez ce qu'elle aime et n'aime pas dans la manière que vous la toucher et que vous l'embrassez. Chaque fille est différente et unique, et vous devrez donc le découvrir..
  • Une fois que vous savez ce qu'elle aime, continuez, avec mots mains et vos lèvres jusqu'à ce qu'elle devienne folle d'extase
  • Stimulez son vagin avec vos doigts, continuez à l'embrasser, à lui masser les seins avec votre autre main, etc.. Puis prenez un condom (qui était déjà prêt, pas loin n'est-ce pas? Vous y avez pensé??)
  • Continuez continuez puis pénétrez la, et amusez-vous jusqu'à l'orgasme! Pas besoin de vous en dire plus pour cette étape hein?

G) NOTES UTILES


  • Voyez si elle est vraiment bonne à ça.. Certaines seront plus confortables la 2e ou 3e fois, donc n'hésitez pas à coucher avec elle encore quelques fois pour voir si elle vous plaît.
  • Maintenant, vous pourrez décider quelle sorte de relation vous désirez avec elle, si vous en voulez, et vous pourrez débuter cette relation.
  • AVERTISSEMENT: n'essayez pas de développer une relation avec une fille avant de coucher avec elle. Car dans ce cas, vous serez tout confus, lorsqu'elle décidera qu'elle aime la relation (non-sexuelle) que vous avez déjà et qu'elle ne voudrait pas la ruiner avec le sexe...
  • DONC: sexe en premier, et ensuite il n'y a plus de risque de ce côté, et seulement LÀ vous pouvez décider si vous voulez entamer une relation ou non avec cette femme.En tout cas, si vous êtes bon au lit (et vous le serez aisément si vous portez attention à elle soigneusement pour voir ce qu'elle aime et n'aime pas --- et non pas écouter ce qu'elle dit), elle voudra une relation avec vous, et ce sera donc à VOUS de décider si vous en voulez une ou non, ou si vous voulez simplement la voir quelques autres fois pour vous satisfaire mutuellement, si elle n'est pas trop votre type, ou si vous ne vous accordez pas trop bien...
    • Les filles veulent RÊVER... Donnez-lui ce rêve, faites-lui vivre se rêve, et elle sera à vous!
  • Et c'est comme ça qu'on fait ça, mes amis!

Règles importantes



LE GARS DOIT TOUT FAIRE! IL DOIT FAIRE AVANCER LES CHOSES À CHAQUE ÉTAPE!!! La femme, sauf si elle est laide ou désespérée, LE FERA RAREMENT! Même si vous lui plaisez, elle ne fera rien, en fait elle pensera que vous n'êtes pas intéressé si vous ne faites rien.. Et elle vous laissera tomber! OU ENCORE PIRE, elle voudra simplement être votre amie.. Et là.. Vous devenez son petit jouet ET VOUS NE SEREZ JAMAIS SON COPAIN! Les filles veulent se faire conquérir, ne pas avoir de choix.. C'est la seule manière qu'elle peuvent éviter de se sentir comme une PUTE.

Et l'autre règle:
SEXE EN PREMIER, ET ENSUITE (PEUT-ÊTRE) UNE RELATION. Jamais JAMAIS JAMAIS dans l'ordre inverse. Si vous lui donnez une relation AVANT le sexe, VOUS N'AUREZ JAMAIS CE SEXE! Elle vous racontera tous ses problèmes, elle vous marchera dessus, elle ne voudra pas ruiner votre "relation spéciale" avec le sexe!!! Et pendant ce temps, UN AUTRE MEC DEVIENDRA SON VRAI COPAIN!

FUCK THAT!

Si vous vous occupez trop des feelings d'une fille, sans prendre en compte les vôtre, vous n'aurez jamais de succès avec les femmes, et elles voudront seulement être vos amies... Concentrez-vous sur ce que vous voulez, et si elles l'acceptent, si elles vous acceptent comme vous êtes, elles seront dignes d'être avec vous.
Apprenez ces attitudes et ces techniques, et rendez les femmes heureuses ainsi!

Maniac High

Structure simple pour savoir où vous orienter

Cessons le blabla. Vous pouvez apprendre 1000 techniques, mais si elles vous rendent confus au lieu de confiant, ça ne mène nulle part. Moi je dis: n’apprenez que ce que vous avez besoin d’apprendre.



Prenons quelques structures simples et classiques, car cela vous aidera à savoir quoi apprendre.


Par exemple, le bon vieux FMAC de Mystery, qui s’apparente à la structure EDA de Gunwitch:Find, Meet, Attract, Close – Trouver, rencontrer, attirer, conclure. TRAC.



Trouver:


Première des choses, c’est en sortant de chez soit qu’on trouve. Certains dragueurs avancés vous diront que c’est l’étape la plus difficile – ça c’est parce qu’ils recherchent quelque chose de très spécifique, ils n’ont pas besoin d’apprendre à gérer des sets ou d’apprendre à attirer etc, donc ils visent quelque chose de précis.



Dans le cas de Gunwitch, une grosse partie des logistiques tombent ici: fille solitaire, stationnaire, pas d’anneau de mariage, visage et corps attirant, habillée au moins un peu sexy (donc il y a une part d’envie déjà, à un bon moment de la journée (pour pas tomber sur les travailleuses en pause du midi ou pressées de retourner chez elles).



Dans le cas de quelqu’un moins expérimenté, je recommanderais d’être moins capricieux ici.. Habituez-vous à approcher sans effort, ensuite commencez à raffiner les choses pour choisir des cibles de plus en plus propices, ce que vous apprendrez autant par expérience qu’en y réfléchissant (exemple des logistiques de Gunwitch, que j’utilise moi-même, par contre les filles que j’approche sont différentes des siennes car j’ai des goûts et des attentes différentes).


Étape primordiale, trouvez-en. En boîte, dans une librairie, à la fac, au centre commercial, même en ligne si c’est ce que vous pouvez faire seulement, mais si vous ne faite pas au moins cette étape, lire n’importe quoi est inutile. Faites au moins ceci avant de lire tout autre tactique ou méthode.


Rencontrer:


C’est une étape assez volatile. Ce sont les premières minutes, la vraie « drague », où vous commencez à lui parler et l’intérêt n’est pas encore établi, et n’importe quoi peut arriver. Cockblocks, une amie qui arrive, elle doit prendre son bus, etc.


Selon moi c’est ici que plusieurs dragueurs en herbe butent (quand ils ne butent pas à « trouver », en gros par manque d’expérience et politesse exagérée. Ce que j’entends c’est qu’au moindre signe d’hésitation, ils prennent les jambes à leur cou, au plus prennent un # alors que rien n’est établi fermement. Les flakes? Des millions à travers le monde à cause de ça.


Quoique vous faites, PERSISTEZ. Vous ne saurez jamais. Hier par exemple, après avoir parlé à une belle fille pendant une dizaine de minutes dans les rayons de livres sur le Japonais, je me suis rendu compte qu’il était temps de m’asseoir avec elle. Je suggère le café, elle semble incertaine. Pas grave, je lui fais signe de venir, je lui dit que je veux m’asseoir, et elle me suit.. Puis je reprends la conversation comme si tout était naturel, et elle embarque et se met à l’aise.


Prendre son # à cet instant aurait été un « suicide »…


Attirer:


L’étape clé de la séduction. Une fois que vous l’avez rencontrée, c’est maintenant le temps de la rendre à l’aise avec vous et de l’allumer sexuellement (ou en ordre inverse parfois, surtout en boîte de nuit où l’excitation compte pas mal plus que le confort).


C’est ici qu’on « apprend à se connaître », qu’on use des patterns si vous voulez, la chiromancie, la supposition du rapport, l’authenticité, la dominance, l’état sexuel. Qu’importe votre choix de méthode, mais le gros de la méthode se passe ici.


Attention encore, PERSISTEZ!!! Il peut y avoir des blancs, des interruptions (surtout en boîte), c’est pas le temps de vous sauver, vous avez déjà franchi le gros obstacle majeur, c’est-à-dire les premières minutes volatiles et souvent l’inconfort que les deux partis ressentent en faisant une nouvelle rencontre. C’est pas le temps de se sauver, ici. Alors continuez, ne reculez pas, les choses vont bien, si elle est avec vous c’est que vous faites quelque chose de bon donc avancez!!


En daygame, vous êtes assis dans un café ou sur un banc dans un parc, en day2 vous êtes dans le bar du coin (près de chez vous pour une isolation plus efficace) ou un café (idem près de chez vous), en nightgame vous avez dansé ou l’avez emmené loin de ses amies en utilisant l’excuse de la chiromancie ou du « hey viens voir ce que j’ai vu là-bas!). C’est le tête-à-tête. Si le kino n’a pas commencé, faites-en, surtout en nightgame. En daygame, ça peut attendre, atmosphère oblige!


Mais surtout, n’abandonnez pas!


Conclure:


Je répète: n’abandonnez pas!!! Trop trop trop trop trop de gens ici vont soudainement prendre son # et partir, en laissant leur imagination fantasmer sur la fille.. Pourquoi fantasmer quand vous pouvez rester quelques moments de plus avec elle et peut-être VIVRE ce fantasme dans le réel??


C’est ici souvent que la fille va dire « c’était chouette te rencontrer! » Eh oui c’était chouette.. Qu’est-ce que ça veut dire à part ça? Trop souvent je vois à ce moment là le gars (et même moi lol) interpréter ça comme un signal que c’est fini. Nah, c’est pas fini mes amis!!!


PERSISTEZ. Vous ne saurez jamais comment loin vous aurez pu aller si vous n’essayez pas. L’étape s’appelle conclure pas « pause publicitaire ». Surtout dans un environnement chargé comme une boîte, les émotions qui ont mené jusqu’à votre kino folle, ou à des baisers passionnés sur la piste de danse, vont disparaître bientôt, et ce # n’ira probablement nulle part..


Encore pire en daygame, c’est tellement hors de l’ordinaire, surtout si vous l’avez allumée sexuellement déjà et qu’elle est prête, imaginez ses sentiments de « oh mon dieu je suis une pute!! » par après quand elle va se remémorer l’événement… FLAKE FLAKE FLAKE!


Vaut mieux pousser, vous l’avez fait jusqu’ici. C’est le dernier kilomètre à franchir… Qu’importe la méthodologie que vous choisissez.

==================


Connaissant cette structure, où foirez-vous? Où est votre point faible? Identifiez la région, et travaillez sur ça avant de passer à autre chose.


Moi par exemple j’avais toujours eu de la difficulté à approcher. Même pas de la peur, juste des vrais problèmes psychologiques (mais rien de psychiatrique heureusement!). Étapes T en lambeaux. Pourtant j’ai essayé pendant des années durant de tout maîtriser en même temps… Comment est-ce que je pouvais même être à l’aise à tenter d’attirer une fille si je me bats intérieurement pour aborder?


Alors l’an passé je suis retourné en arrière et j’ai commencé à boucher les trous. J’ai fait des gros progrès, maintenant plus grands problèmes pour approcher, T ça marche, R au moins j’ai jamais été so gêné, je suis capable de parler et de me faire des amis, donc j’avais juste un peu de travail à faire du côté de R.


Maintenant je bouche mes trous dans l’étape A, le rapport encore pas gros problèmes, mais vu que maintenant je suis très à l’aise avec l’approche, je suis relaxé, mon état sexuel ressort bien plus, et pour l’allumer sexuellement ELLE, ça va déjà mieux. J’y travaille.


Quand j’aurais assez maîtriser cette étape, j’irai maîtriser l’étape C… Non pas que je me limiterai, bien sûr, si jamais ça va bien avec une je persisterai comme un malade faut s’entendre! Simplement, en me concentrant sur une étape à la fois, je vise vers la maîtrise, et chaque fille est de la pratique vers cette maîtrise, et je peux m’orienter dans mon apprentissage de cette manière.


En plus de ça, en gardant cette structure en tête, vous avez bien plus de liberté quand vous lui parlez que si vous avez « ok telle routine, ensuite tel pattern, ensuite je neg, ensuite je… oh merde elle vient de faire quleque chose d’imprévu! »


Imaginez si plutôt vous avez en tête « je suis à l’étape Attirer.. quand elle est attirée c’est le temps de l’isoler ». Bien moins de blabla, plus de « ressources » pour se concentrer sur elle, pour s’amuser dans la conversation et dans la rencontre, pour voir dans quel état ELLE est et ainsi pouvoir passer à la prochaine étape. C’est bien plus flexible aussi car vous pouvez réagir, vous pouvez garder le cap, vous pouvez introduire des nouveaux sujets et les dynamiques désirées. C’est adaptable.


J’aimerais entendre de votre part où vous en êtes…

Dépgrogrammation des conditionnements sociaux

Maintenant que vous réalisez comment le conditionnement social peut importuner votre vie intime, explorons quelques-uns des conditionnements les plus communs, que vous reconnaîtrez peut-être en vous-même.
La plupart des livres concernants la séduction sont une compilation de “faites ceci” et “ne faites pas cela”, compilation tirée des mêmes sources d’influences négatives déjà mentionnées, auxquelles vous ne voulez pas écouter.

Ce qui fonctionne vraiment c’est d’avoir vos processus internes en bon ordre. Tout action que vous entreprenez, tout état d’esprit dans lequel vous entrez et que vous projetez, toutes vos interactions et toutes les dynamiques que vous introduisez entre vous et une femme sont le résultat de ces processus internes. Il n’y a aucune manière de faire semblant. Aucun masque n’est éternel, et lorsque démasqué, vous allez laisser derrière vous une femme dans un état totalement opposé à celui que vous désiriez.
Il faut d’abord penser de la bonne manière. Pourquoi apprendre multitude de trucs et de techniques lorsqu’on peut apprendre à être soi-même tout en ayant du succès? Voici donc une liste de quelques conditionnements qui peuvent vous causer du tort:

Conditionnement 1:



“Les femmes n’aiment pas le sexe, elles veulent seulement la richesse, le statut social, être belles, etc.”

Un tel mode de pensée est une véritable tragédie. La PREMIÈRE chose à comprendre est que les femmes ADORENT le sexe. Bien que nous sommes différents sur le plan biologique, les impulsions et l’appétit sexuel sont aussi importants chez l’homme que chez la femme.

Remarquons aussi un autre détail important: vous n’aurez pas uniquement à combattre votre conditionnement social, mais celui des femmes aussi. Car les femmes n’ont pas l’habitude d’admettre ouvertement qu’elles adorent le sexe (quoique cela change lentement depuis quelques années). Elles sont conditionnées à croire que le sexe doit être réservé pour quelqu’un qu’elles “connaissent bien et depuis longtemps”, avec qui elles ressentent “une connexion profonde”. Cet équilibre entre son attraction envers vous et son conditionnement contre le sexe constitue le noyau de “La Drague”, des dynamiques entre hommes et femmes. N’ayez crainte, je vous montrerai comment y parvenir!

La plus grande peur chez les femmes par rapport aux hommes est d’être perçue comme une “salope facile”, qui saute sur n’importe qui.

La vérité est que les femmes aiment le sexe plus que les hommes. Les études et statistiques démontrent autrement seulement parce que les femmes sont conditionnées à mentir, même lorsque ces sondages sont anonymes! C’est comme une mentalité de groupe [troupeau?] faisant en sorte que les femmes mentent dans un but commun. En autres mots, elles ne mentent pas avec l’intention de nous tromper, mais plutôt elles pensent qu’elles n’aiment pas le sexe, alors qu’elles ressentent que le sexe est au coeur de leur vie.

Lorsque nous, en tant qu’hommes, somme rabaissés, nous tentons de nous racheter avec divers “paiements” en échange du “cadeau” des femmes, le sexe. Nous les complimentons et les supportons ardemment. Non, ce n’est pas une conspiration globale, c’est un fait si on regarde au-delà du monde de la télé, au-delà de ce que les femmes disent, et que nous regardons ce qui se passe vraiment dans le monde autour de soi.

FAIT: 99.99% des femmes attrayantes ont des relations sexuelles régulièrement, tout en racontant qu’elles n’aiment pas le sexe et que les hommes ne sont pas importants pour elles! Attardez-vous quelques instants sur ce fait, et demandez vous pourquoi elles agiraient ainsi si ce qu’elles disent est vrai.

FAIT: dans toute l’histoire de l’humanité, les femmes n’ont quasiment rien inventé, ou mené de révolutions, ou eu beaucoup de passe-temps variés qui n’ont pas rapport à la culture pop.
Elles se concentrent plutôt sur le maquillage, les coupes de cheveux à la mode, les vêtements à la mode, l’exercice et les régimes, tout pour être plus attrayantes aux hommes, les télé-romans, les relations.

Combien d’hommes sont reconnus comme inventeurs, leaders, innovateurs, comparé au nombre de femmes reconnues pour les mêmes faits? Arts martiaux, affaires, politique. Le nombre d’homme dépasse largement le nombre de femmes dans n’importe quel domaine qui n’est pas relié au sexe d’une manière quelconque, en dehors de certains domaines neutres. Dans tous les domaines ou la volonté est de mise, nous retrouvons plus d’hommes que de femmes. Ce ne sont pas les hommes qui pensent avec leur génitaux, mais bien les femmes!

Rendus ici, je peux imaginer des femmes pouvant lire ce manuel s’enrager à ces propos misogynes, qui pensent que j’ignore de quoi je parle, que je les insultes. Et cela ne servirait qu’à prouver mes propos: elles se voient, d’abord et avant tout, comme des FEMMES. Leur identité est “une femme”. Celles qui ont une passion dans la vie s’identifient d’abord à leur passion, tout comme un homme est d’abord un comédien, un soldat, un scientifique, etc.

Les femmes qui ont une identité en dehors de leur sexe ne s’offensent pas aussi facilement lorsque quelqu’un parle des “femmes”, tout comme les hommes ne s’enragent pas lorsqu’on parle des hommes, car ils ont habituellement une identité en dehors de leur sexe.

Alors comprenez que les femmes ont une peur bleue d’être perçues comme une manique sexuelle, qui non seulement adore le sexe, mais qui le désire ardemment, qui en a besoin pour survivre, pour son identité. Révéler ceci trop souvent revient à briser un pacte du silence entre les femmes.
Repensez à vos années de collège, d’école secondaire, ou peut-être un emploi à un endroit où il y avait beaucoup d’employés. Peut-être y avait-il cette belle femme, peut-être même extrêmement attrayante, intelligente, amusante, sincère même. Elle aurait pu facilement se mêler aux autres, mais parce qu’elle avait couché avec trop de gars dans ce réseau social, peut-être même le copain de la fille leader, son statut social fut rabaissé, car elle a permis à ses désirs sexuels d’outrepasser ce code social.

Il est certain que les femmes ont PEUR que cela leur arrive. Pas simplement une peur, mais une véritable phobie. Certaines femmes vont jusqu’à réprimer leur sexualité de peur que non seulement les autres femmes les traitent de salope, mais aussi les hommes, et qu’ils ne la désirent plus! Tout comme plusieurs hommes répriment leur sexualité de peur d’apparaître désespérés ou dépendants, ou d’offenser les “conditionnements anti-sexe”.

OUF!!!!!! Quelle situation! Ne vous inquiétez pas, je vous montrerai comment contourner tout ça!
Souvenez vous par contre que les femmes en bonne santé physique aiment le sexe autant ou même plus que les hommes. Elles sont seulement conditionnées contre le sexe contre la promiscuité, contre agir en premier, et pour dire qu’elles n’aiment pas le sexe.

Conditionnement 2:



“Les femmes n’aiment que les jerks” “Les gars gentils finissent en dernier” “Il faut mal traiter les femmes pour qu’elles vous aiment”

Aïe, comme j’ai déjà dit, de tels propos sont des foutaises! On peut dire que ces propos servent seulement à excuser une vie intime insatisfaisante.

Mais ce n’est que perception, une extension du premier conditionnement. Plusieurs hommes qui croient que les femmes détestent le sexe vont donc réprimer leurs propres désirs afin d’apaiser les femmes.

Nous voici donc dans un cycle vicieux:

“Eh bien je n’ai pas insisté sur le sexe, je n’étais pas désespéré, elle ne voulait quand même pas coucher avec moi, et elle ne me paie même plus attention! Je suppose que les femmes n’aiment pas le sexe..”

STOP! Abandonnez de telles pensées IMMÉDIATEMENT! Allez… N’attendez pas! Pouf, parties, ces sornettes!

Bon, alors lisez bien ce qui suit: ces foutaises sont toutes basées sur le plan VERBAL. Ce qui est DIT. Absolument rien de ce que vous faites ou ressentez ne peut être “jerk” ou “désespéré” mis à part:
  • rammer votre pelvis dans le sien dès votre première rencontre (jerk)
  • lui donner une tape sur les fesses alors qu’elle passe près de vous (sexiste)
  • lui coller dessus comme une mouche dès ses premiers signes d’intérêt (désespérésmiley_wink
  • saliver et la toucher partout (désespérésmiley_wink
  • la forcer physiquement à être intime avec vous (“pushy&rdquosmiley_wink
  • rire d’elle lorsqu’elle éprouve de fortes émotions (bâtard insensible)

Tout cela est bien évident. Autre que ces actions, la seule manière d’être vu comme un jerk ou un homme désespéré est verbalement.

  • “Arrête de me parler de ton foutu petit frère malade, ça me rend malade d’en entendre parler!”
  • “On vient de se rencontrer, mais ça fait si longtemps qu’une femme s’est intéressé en moi, SVP couche avec moi ce soir!”

En autres mots, n’hésitez pas à ressentir ce que vous ressentez. Ressentez votre désir pour elle, ne le rabattez pas de peur qu’elle vous juge. Vous serez jugé sur vos actions et vos paroles (patience, nous y arriverons!) – les femmes ne peuvent pas lire les esprits, et même si elles le pouvaient, un désir réprimé ne serait certes pas attrayant!

Cela nous mène au prochain mauvais conditionnement.

Conditionnement 3:



“Les femmes aiment les homosexuels”

Ou certaines femmes qui racontent “Tous les bons gars sont gais”

Oui, elles les trouvent adorables. Vous vous souvenez du premier conditionnement? Par le même code, les femmes doivent évidemment dire qu’elles aiment des hommes qui n’essaieront pas de coucher avec elles. Elles sortent avec eux, leur donnent des câlins, même des petites bises. Elles dansent avec eux, et elles reviennent des boîtes de nuits avec eux. Si cela vous semble un meilleur parti que votre présente situation, souvenez-vous: ils ne couchent pas avec ces femmes, vu qu’ils sont gais! Mettons à part les hommes bisexuels qui ont les mêmes problèmes que nous, les femmes aiment les gais MAIS elles n’ont pas de relation sexuelle avec eux, pour des raisons évidentes.

Encore, cela nous mène au prochain point.

Conditionnement 4:



“Nous voulons ce que nous ne pouvons pas avoir”

“Les femmes désirent les hommes qui ne leur donnent pas d’attention”

Ouf, voilà des propos truffés de mauvaise estime de soi, un école de pensée du genre “je ne ferais pas partie d’un club qui m’accepterait comme un des leurs”. La majorité des humains aiment bien quand une bonne chose arrive dans leur vie.

Parfois ce conditionnement devient une manière de percevoir le monde, ce qui est bien pire! Par exemple, il vous est peut-être déjà arrivé d’avoir une conversation avec une femme sans montrer que vous la désiriez, tout semblait aller bien. Plus tard lorsque vous avez essayé d’être un peu plus intime, elle vous a dit que vous étiez seulement amis, ou qu’elle “doit se lever tôt demain matin” – en autres mots, elle vous rejetait en essayant de ne pas vous faire de la peine.

La vérité est qu’elle n’était pas attirée à vos actions non-sexuelles. Elle était plutôt polie envers quelqu’un qu’on lui a présenté ou qui a commencé à lui parler. Eh oui, cela arrive en effet dans la vie de tous les jours! Puis quand vient le temps de passer à l’action, vous brisez ce précédent en essayant d’introduire une dynamique différente à l’interaction.

Oh oui, vous pouvez prolonger la souffrance en prenant son numéro, fixant un rendez-vous, etc., mais si elle ne vous vois pas comme un être sexuel, tout cela n’est que perte de temps.

Vous avez déjà fait ça, vous avec vu quelqu’un faire ça, et ça a marché? Dites vous que cette relation aurait pu se développer beaucoup plus rapidement sans passer par tous ces tracas de rendez-vous après rendez-vous, vu que leur attraction mutuelle était si grande. La chance, quoi.

Rappelez-vous que nous voulons dépendre sur nos habiletés, pas sur la chance!
Alors ne cachez jamais vos désirs pour vous faire accepter, ne feignez jamais de n’avoir aucun intérêt en elle afin d’apaiser son conditionnement contre le sexe; cela ne vas que vous faire perdre du temps.

Conditionnement 5:



“La première chose que les femmes disent aimer dans un homme, c’est qu’il soit drôle!”

“Les femmes adorent mon sens de l’humour”

“Wow, Robert drague souvent, ça doit être parce qu’il fait toujours rire les femmes”

C’est un scénario commun: une femme rit constamment aux farces d’un homme et finit par coucher avec lui. D’un accord commun, tous les hommes qui ont été témoin de ce fait se disent “elle doit aimer un gars avec un sens de l’humour”, et dans leur prochaine sortie, ils divertissent les femmes, dans l’espoir qu’elles vont tellement aimer ce divertissement qu’elles sauteront dans le lit avec eux. Cela n’arrivera pas, à moins qu’une femme soit déjà VRAIMENT attirée envers un homme d’une autre manière. Notre but est de travailler avec ce que nous avons (apparence, personnalité pour obtenir le sexe plus aisément que d’autres personnes, pas de divertir les femmes, pas de créer un rapport non-sexuel avec elles.

Vous voyez, il y a d’innombrables manières de créer un rapport entre vous et une femme et ensuite de coucher avec elle si elle est attirée à votre apparence, richesse ou statut social en premier lieu. Si vous avez seulement un rapport avec elle et rien d’autre, oui elle va vous trouver chouette, mais rien de plus.

Lorsqu’on demande a une femme, “qu’aimez vous chez un homme?”, elle ne va certainement pas s’exclamer “un bel homme et du sexe incroyable!!!!!”, sinon elle sera traitée de salope. Alors elle marmonne une réponse commune et acceptable: “un sens de l’humour”. Eh bien ce n’est pas si loin de la vérité, elle aime bien un homme qui a un sens de l’humour. Le hic, voyez-vous, c’est qu’elle ne couche pas avec lui, à moins qu’il soit attrayant en plus d’être drôles.

En passant, lorsqu’une femme dit qu’elle aime un homme confiant, c’est le plus proche qu’elle puisse être de dire “j’aime un homme qui sait que j’adore le sexe, et qui créé l’opportunité agressivement pour que le sexe se produise”. Nous aborderons le sujet de la confiance un peu plus tard.

Il ne faut pas se méprendre, un sens de l’humour n’est pas mauvais, il n’est tout simplement pas une motivation sexuelle. Beaucoup de comédiens professionnels le sont devenu car c’est la manière qu’ils ont découvert, au fil de leur vie, pour être acceptés par les autres malgré leur apparence physique en-dessous de la moyenne. Oui il font rire l’auditoire, mais rentrent chez eux seuls après leur show. Et cela ne fait que renforcer la notion que les “gars gentils finissent en dernier”.

Conditionnement 6:



“Un homme doit être unique pour que les femmes le trouve chouette”

Rien de mal à être unique, loin de là, mais encore ce désir d’être “chouette”, de se faire aimer. Les femmes ne se disent pas “wow, cet homme de 200 kilos plein de sueurs vient d’atterrir sur la lune, et il peut léviter en plus, je veux coucher avec lui!!!” Tellement d’hommes tentent éperdument d’être uniques et différents qu’ils oublient d’être d’abord un homme viril et naturel.

Demandez à quelconque femme, et si elle est honnête, elle vous dira probablement qu’elle a déjà couché avec un homme qui était un peu plate, qu’elle n’aimait pas vraiment. En fait, tout ce qu’il avait en sa faveur était un peu d’attrait physique, il était disponible, et il n’a pas attendu qu’elle agisse en premier – en autres mots, il a essayé de coucher avec elle.

Conditionnement 7:



“Je devrais être plus actif sexuellement”

“Mes amis pensent probablement que je suis moche parce que ça fait si longtemps que j’ai couché avec une femme”

“Cette femme m’attire, mais je ne crois pas que mon entourage approuverait de son apparence”

FOUTAISES! F-O-U-T-A-I-S-E-S!

Votre appétit sexuel est le vôtre, et le vôtre seulement. Ce qui compte c’est VOTRE satisfaction. Si vous n’avez aucune envie ce soir, tant pis! Faites quelque-chose d’autre, vous ne devriez pas essayer de draguer juste pour augmenter l’estime de vos amis envers vous. Ça suffit, l’ego!
Non, je n’essaie pas de vous dire de coucher avec des femmes obèses ou sans-abris, tout simplement ceci: si une femme est a votre goût, allez-y! Cessez de vous inquiéter de ce que les autres vont penser, à moins que ce soit des vraies inquiétudes du genre “depuis que tu l’as rencontrée, tu consommes de l’héroïne 10 fois par jour”. Autrement, ignorez vos amis – c’est votre vie intime, votre satisfaction, en jeu ici, pas la leur. De toute manière, beaucoup de gens vont tenter de vous rabaisser en disant que les femmes avec qui vous couchez sont laides, et que les leurs sont plus belles, alors ignorez ça.

Si vous pensez que vous devriez être un tombeur de femmes, que vous devriez avoir une nouvelle fille à chaque mois, que vous devriez avoir une copine, n’importe quoi qui voudrait dicter votre valeur en tant que personne selon votre vie intime, arrêtez maintenant! Ce sont vos désirs qui sont importants, pas le reste.

Le point à retenir est le suivant: beaucoup d’hommes semblent être menés par l’inquiétude de ce que les autres personnes pensent d’eux. Beaucoup de gars ont entendu parler de moi et sont venus me rencontrer. La plupart d’entre eux en fait ne voulaient qu’une copine, peut-être coucher avec une nouvelle femme de temps en temps, mais invariablement ils m’approchaient ainsi: “je veux coucher avec une nouvelle fille toutes les semaines!”. Peu d’hommes ont en fait un tel désir, peut-être 1 sur 200. Et même là, un tel rythme est difficile à maintenir pour longtemps. C’était leur ego qui parlait, pas leur vrai désir.

Alors prenez le temps de vous demander ce que vous voulez vraiment!

Conditionnement 8:



“Un homme doit avoir beaucoup d’argent à dépenser sur les femmes”

“On doit cajoler une femme longtemps avant de coucher avec elle”

Encore plus de foutaises. Je n’achète pas de repas somptueux, de fleurs, des breuvages avec des petits parapluies. Je ne leur achète pas des voitures, je ne l’offrirais pas même si je pouvais me le permettre! Après tout, je sais qu’elles aiment le sexe, et que c’est ce qu’elle veulent vraiment. Je n’ai pas besoin d’acheter le sexe de quelconque manière.

L’homme avec la femme trompeuse, il adorait, dans les bars, envoyer à des femmes des breuvages avec son numéro inscrit dans un essuie-mains enrobé autour du verre. Vous savez combien de femmes l’ont rappelé au cours de ces années?

AUCUNE!

Le même homme (et en fait, la majorité des hommes), quand je l’ai pris sous mon égide et qu’il a commencé à approcher des femmes, commençait toujours son approche en comblant la femme de compliments sur sa beauté.

La flatterie, c’est chouette, mais ça ne vous mène pas loin, ici. Tout le monde aime se faire complimenter, mais ça ne veut pas dire qu’ils seront ouverts à vos avances. Alors si vous ne faites rien pour amplifier l’attraction d’une femme, tous ces cadeaux, ces breuvages, ces compliments seront gaspillés.

Pire, ces actions peuvent avoir l’effet contraire, car la femme en question pourrait commencer à croire que vous essayer d’acheter ses faveurs ainsi parce que vous n’avez en fait rien de valable à lui offrir, en tant qu’homme ou sur le plan sexuel. Pire encore, elle pourrait bien accepter votre offre de lui acheter à dîner, vu qu’elle n’a rien de mieux à faire, même si elle n’est pas du tout attirée envers vous! Ce n’est pas tout le monde qui est honnête et honorable en ce monde…

Conditionnement 9:



“Toutes les femmes que je désirent ne veulent rien savoir de moi”

“Les femmes vraiment belles sont snob”

“Les femmes vraiment belles ont déjà un copain”

L’obsession avec l’apparence physique. Beaucoup de gars en sont atteint, et cela leur cause trop de problèmes. L’apparence et l’attraction sont un facteur biologique – chacun a son propre goût. 9 fois sur 10, quand vous trouvez une femme qui est exactement votre type, vous serez son type aussi.
Si vous ne me croyez pas, essayez cette expérience: approchez 10 femmes; 5 d’entre elles seront d’apparence moyenne, et les 5 autres seront votre type. Les résultats vont vous surprendre!
Il y a tout simplement quelque-chose de biologique ou génétique qui fait en sorte que les gens qui s’attirent vont finir ensemble, dans la plupart des cas. Cela nous fait désirer le sexe plus, ce qui est bon pour la survie de l’espèce. Ça a du sens, tant que nous prenons en considération ce qui constitue le type de chaque personne, plutôt que la définition de la beauté qui nous est bombardée constamment par les médias, ou ceux qui croient qu’une femme attrayante pour une personne doit l’être pour TOUS les hommes.

Vous ne me croyez pas? Regardez la télé ce soir avec un ami qui a une apparence différente de la vôtre, et amusez-vous à graduer les femmes que vous y voyez. Vous verrez que certaines de vos 10 seront ses 7, et vice-versa.

Donc, les goût varient, et une bonne manière de coucher avec des femmes qui sont à votre goût est d’essayer de coucher avec des femmes qui sont à votre goût. Ce qui est intéressant, c’est que les femmes à votre goût répondront mieux à vos avance que les femmes “plus faciles” qui sont moins attrayantes à vos yeux.

Il y a deux problèmes différents que ce conditionnement peut causer. Un, les hommes qui ont peur d’approcher les femmes qu’ils désirent car ils croient que tous les hommes désire ces même femmes et qu’ils ne peuvent pas faire compétition. Deux, il y a ces hommes qui pensent que si la femme n’a pas l’air acceptable aux yeux de tout le monde, elle est “facile” ou “moyenne”, et donc indésirable.

Alors laissez tomber l’ego, arrêtez de mettre les femmes attrayantes sur un piédestal, et foncez vers celles que vous désirez!

Voilà donc neuf conditionnements communs chez beaucoup d’hommes. Vous pouvez sûrement en reconnaître quelques-uns en vous. N’ayez crainte, nous en verrons plus tout au long de cette leçon.

Les 3 éléments les plus importants en séduction

En regardant mes expériences du passé et analysant tous mes succès, j’ai finalement remarqué qu’un patron commun en émergeait.Ce qui suit n’est pas de la physique nucléaire, mais essayez tout de même d’analyser ces choses pour voir où vous pouvez améliorer votre situation.

EDA: Effort, Disponibilité, Attirance. Sans ces 3 éléments en place, vous n’aurez pas satisfaction dans votre vie intime.


  1. Disponibilité: le plus évident, vous devez rencontrer des filles d’une manière ou d’une autre. Réseau social, « speed dating », rencontres online, groupes, activités, approches, approches sur invitation (AI), etc., afin de coucher avec des femmes vous devez avoir des femmes a votre disposition! Plus vous en rencontrez, plus de filles vont vous trouver à leur goût. Moi-même je sélectionne des filles qui sont seules, qui ne se déplacent pas, ne sont pas couvertes de vêtements, et 90% du temps je le fais le jour dans un magasin ou sur la rue.
  2. Attirance: être attrayant, un look acceptable socialement, un bon corps, un style qui vous fait paraître riche, un bon parfum, une ceinture, des souliers ou bottes, une coupe de cheveux à la mode, etc, tous des petits détails qui forment un tout lorsque vous vous présentez à elle. Qu’importe la méthode. Elles ne peuvent pas vous donner cette première impression. Oui, si vous dites les bonnes choses, vous pouvez y arriver sur un certain pourcentage de filles, ce qui revient à la Disponibilité, que vous allez rencontrer plus de filles qui vous trouvent à leur goût dès le premier regard si vous en rencontrez plus. Les méthodes ne sont que des manières spécifiques de manipuler certaines situations à votre avantage.
  3. Effort: faites un EFFORT!!!! Vous voyez, vous pouvez être un homme super attirant, rencontrer 100 femmes par jour, et oui vous allez coucher avec quelques femmes par-ci par-là, mais ce n’est qu’un dixième de ce que vous pourriez accomplir en étant plus agressif (agressif dans le sens de faire un vrai effort, pas de la violence!). Ne dépendez pas sur les autres pour faire ce que vous voulez faire. Entamez une approche, prenez charge de l’interaction, allez-y! N’attendez pas que les filles fassent l’effort à votre place pour aller jusqu’au lit. Moi-même je préfère un état sexuel amplifié pour me motiver à me rendre disponible (me forcer à approcher) et pour l’agressivité (je désire la femme, alors je fonce!).

Si vous connaissez le modèle FMAC (Find Meet Attract Close) de Mystery, vous direz peut-être que EDA c’est FMAC sans le F!! Eh bien vous avez raison! Mystery avait raison lorsqu’il a présenté son modèle FMAC. F est très personnel, car la fille idéale dépend de vos propres goûts. La plupart des hommes ont de la difficulté avec un, deux ou même les 3 autres – MAC ou EDA – avoir plus de femmes à sa disposition, les attirer, et le plus important être agressif, d’où la popularité de la MGW. Pour avoir une « game » qui a du succès, n’allez pas chercher des détails spécifiques mais plutôt un état sexuel et de la persistance.


Certains d’entre vous se demandent peut-être « comment est-ce que je me sers de tout ça?? ». C’est ici que les logistiques entrent en jeu. Voyez-vous, il m’est impossible de nommer tout ce qui est attrayant ou répulsif. Je ne peux pas personnellement vous motiver à rencontrer des femmes, et je n’ai aucune idée de quel endroit vous convient le mieux pour y parvenir. Même l’état sexuel et la persistance sont souvent ignorés ou mal compris.


Tout tourne autour de vos détails spécifiques. Tous ceux qui ont du succès ont rempli une structure de base (FMAC, EDA, RAPRAP, etc.) avec leurs détails. Ils ont fait un effort et on découvert ces détails qui leur convenaient le mieux, et ont appris beaucoup plus rapidement à avoir du succès. Incontournable! Quiconque apparaît subitement sur la scène, sans expérience, et prétend en 6 mois d’être un guru a ou bien été chanceux et a trouvé une méthode qui lui convenait parfaitement sans avoir besoin de trouver ses détails spécifiques, ou bien il est un gros menteur!


Une fois que vous trouvez vos détails et les associez à EDA, vous serez au minimum votre propre guru – sachez seulement qu’il y a d’innombrables combinaisons, et qu’il faut du temps pour trouver les bonnes qui vous conviennent.Aussi, il y a des milliers de combinaisons illogiques ou stupides pour vous, des centaines qui sont illogiques ou stupides pour n’importe qui, alors il faut utiliser son bon sens et raisonnement logique pour séparer les bonnes combinaisons des mauvaises.


C’est parfois l’un des éléments les plus difficiles à enseigner en ligne. Ce que moi-même je fais dans une certain situation, quel est le gros secret, ce n’est pas difficile à expliquer. Mais donner aux autres un bon sens pour juger les combinaisons et former une stratégie, un patience pour y parvenir, et l’expérience pour savoir quand abandonner quelque chose et essayer une autre, voilà ce qui est plus difficile.Mais bon, en bref, sachons: les belles femmes ne viendront pas sonner à votre porte; ce chandail blanc qui met l’emphase sur votre gras et laisse votre gros ventre exposé ne vous fait pas paraître attrayant; en général les hommes considérés attrayants dans votre région ne portent pas de barbe mais vous en avez une; vous n’avez pas essayer d’isoler cette fille au club l’autre soir qui vous embrassait, vous avez juste pris son numéro… Faites plus d’effort!


Pensez à vous et votre environnement, comment vous pouvez vous compléter, pensez à comment les filles que vous approchez vous voient. Quelle impression donnez-vous? Ne cherchez pas une technique spécifique pour corriger vos problèmes, ne vous réconfortez pas en vous disant qu’une autre technique va tout arranger pour vous! Le réconfort, c’est de la paresse! Restez sur terre, les pieds fermement plantés sur le sol, ne vous imaginez pas être un Jedi ou un Klingon qui va l’enlever et l’emporter sur un vaisseau spatial. Soyez plutôt un homme normal socialement, qui paraît bien, et qui suggère un changement d’environnement lorsqu’elle devient confortable avec vous. Travaillez sur EDA, et vous verrez votre succès s’améliorer beaucoup plus rapidement!

L'inertie

Voici un concept que j’ai développé dans les dernières années, qui m’a beaucoup aidé avec mon Inner Game et les logistiques.

L’inertie: (physique) la tendance qu’a un objet de conserver son état de repos ou de mouvement sauf si on y applique une force externe.

J’ai compris ceci très tôt en l’appliquant au PU, en 2002 lorsque j’ai commencé mon développement. En utilisant le « Blonde hair opener » (wow, c’est vieux ça!) j’arrivais à arrêter des filles qui marchaient, en direction opposée, très facilement.

C’est aussi pourquoi, plus tard, je n’arrivais plus à les faire arrêter, car j’avais oublié l’inertie.

Car c’est très simple, et on le voit partout à chaque jour: une personne qui marche vers sa destination ne s’arrêtera pas pour parler à un étranger sauf si une « force » suffisante est utilisée, assez tôt. Ainsi donc, la mission de débutant qui consiste à dire « bonjour! » à des étrangers, en public, fonctionnera mieux si le débutant le dit lorsque l’autre personne est à quelques mètres devant lui, en lui donnant un bon contact visuel et même peut-être un certain geste pour attirer son attention. Si le « bonjour! » est trop faible, ou trop tard, alors l’étranger ne répondra pas, n’ayant pas le temps de réaliser qu’on s’adressait à lui avant qu’il ne soit trop tard pour répondre.
Logistiquement, ce n’est pas une situation idéale (une fille qui marche en direction opposée), mais s’il faut le faire, il faut le faire!

Côté Inner Game, j’ai remarqué que moi-même je souffre d’inertie. Souvent, j’hésite, voire même refuse d’approcher une fille car cela nécessiterait un changement dans ma trajectoire, direction, vitesse, même parfois carrément tourner 180 degrés afin de suivre la fille; entrer dans un magasin ou resto; etc etc etc.

Ridicule! Oui, certes, mais c’est ce que j’ai remarqué en moi-même. Ma propre inertie qui m’empêchait de changer mon plan afin d’aller parler à une fille.

Ayant réalisé ceci, et ayant réduit beaucoup mes blocages mentaux grâce aux petites volontés, ce problème devient de plus en plus facile à combattre. Chose étrange: après avoir passé quelques années sans nervosité face aux approches (c’est drôle comment le cerveau fonctionne: vu que les approches me rendaient nerveux, je décidais inconsciemment de ne pas approcher, et voilà! Aucune anxiété, je me suis mis à ressentir cette anxiété lorsque j’utilise ma volonté pour m’arrêter et changer ma trajectoire et marcher vers une fille.

Heureusement, la nervosité est facile à combattre, il y a tellement d’articles et de trucs à ce suject sur mASF et d’autres sites.

Pour aller un peu plus loin, l’inertie parfois me prévient aussi d’approcher une fille parce que j’ai un autre plan en tête (ex: « je m’en vais à la banque, je peux faire du PU après! » « J’ai faim, je ferai du PU après! ». Encore une fois, la volonté peut briser ce cercle vicieux et créer des nouvelles habitudes.

Alors voilà donc le concept de l’inertie. En logistiques, se souvenir de l’inertie facilite l’approche de filles qui marchent en direction opposée (en gardant en tête qu’il y a des meilleures situations plus favorables au PU), et en Inner Game, utiliser sa volonté pour combattre son inertie interne.